kyungu 2 - Gabriel Kyungu : « le pays peut compter sur l’Assemblée nationale actuelle composée principalement des jeunes turcs qui ont besoin de remettre le train sur les rails »

Le Président du bureau provisoire de l’Assemblée nationale a fait  la ronde de 26 commissions spéciales chargées de vérifier les pouvoirs de nouveaux députés nationaux élus en vue de leur validation. L’ancien président de l’Assemblée provinciale de l’ex-Katanga n’a pas caché sa satisfaction quant à l’évolution de travail qui n’a pour objectif que de vérifier la conformité des dossiers des élus et non d’examiner un quelconque contentieux électoral. « J’admire l’état d’esprit et l’assiduité que font montre les collègues députés. Il y en a qui sont déjà presqu’à la fin. Ils font preuve de la ponctualité  et de la volonté d’aller de l’avant. Le pays peut donc compter sur l’Assemblée nationale actuelle composée principalement des jeunes turcs déterminés à mettre le train sur les rails », a déclaré le doyen d’âge de tous les députés élus.

Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza qui entend impulser un rythme de travail dans un élan républicain afin de favoriser un fonctionnement et une cohabitation harmonieux des institutions issues des élections du 30 décembre 2018, estime que le pays est à l’ère du changement. « Je sens que le changement est entré dans le sang des Congolais. Les choses vont aller pour le bien. Il y a espoir », a-t-il déclaré.

Il faut rappeler que Gabriel Kyungu qui dirige provisoirement l’Assemblée nationale y a siégé en 1980 avant d’y être brutalement retiré avec d’autres 12 parlementaires dont Etienne Tshisekedi avec qui ils fondèrent l’UDPS. Il y rentre donc après plus de 36 ans. Un parcours glorieux d’un politicien combattant de la démocratie qui pourra maintenant se reposer comme Nicodème.

Innocent Olenga

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 49
    Partages