Menace d’invalidation des députés FCC : Néhémie Mwilanya dément la rumeur des réseaux sociaux !

Néhémie Mwilanya aux nouveaux adhérents au FCC - Menace d’invalidation des députés FCC : Néhémie Mwilanya dément la rumeur des réseaux sociaux !


Accusé sur la toile d’après plusieurs réseaux sociaux d’avoir menacé les députés FCC d’invalidation au cas où ils quitteraient la coalition, l’honorable Néhémie Mwilanya est sorti de son silence par l’entremise de son assistante en communication, pour démentir formellement cette folle rumeur.

En effet, c’est depuis quelques jours que circule sur les réseaux sociaux, cette folle rumeur faisant état des menaces  qu’aurait proférées le coordonnateur du Front Commun pour le Congo (FCC), plate forme électorale qui a soutenu la candidature du dauphin du chef de l’État sortant Joseph Kabila. Cette rumeur qui circule sur les réseaux sociaux, attribue ces propos à Néhémie Mwilanya lors d’une rencontre convoquée par le FCC : « les Députés élus du FCC sont interdits de quitter la plateforme, sinon ils se verront invalidés par la Cour Constitutionnelle pour abus de confiance et escroquerie, car leurs campagnes électorales et nominations ont été faites par Joseph Kabila« .

Propos qu’il dément formellement en les qualifiant de fausses allégations, concoctées à dessein par des ennemis du Congo.  Se disant choqué, il rejette toute paternité de ces paroles qui ne viennent pas de lui, mais plutôt des personnes mal intentionnées, qui cherchent à créer un climat malsain au sein de la famille politique  du Président sortant Joseph Kabila.

Lire aussi :   Christian Mwando à Aubin Minaku : un trompeur et imposteur ne mérite pas notre respect

En outre, l’honorable Mwilanya fait savoir à l’opinion que sa dernière intervention médiatique date du 13 janvier 2019 sur les ondes de la radio Top Congo FM. Lors de cette interview, il avait, en tant que Coordonnateur du Comité Stratégique du FCC, éclairé l’opinion sur la cohabitation et/ou la coalition entre le Front Commun pour le Congo, qui venait d’obtenir la majorité parlementaire avec 350 sièges et le Cach, coalition du Président élu Félix Tshisekedi.

A dire vrai, l’attente du nouveau gouvernement laisse libre champs aux pêcheurs en eaux troubles de jouer aux pyromanes pour des raisons qui leur sont propres.

Nzakomba

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
21°
ciel dégagé
humidité: 81%
vent: 2m/s O
MAX 21 • MIN 21
32°
Ven
32°
Sam
30°
Dim
29°
Lun

Les plus populaires

dictum Aliquam at Sed Praesent Aenean Donec consequat. quis, ut