godet tujibikile - Kananga: le journaliste Godet Tujibikile dépouillé par les hommes armés

Est-ce un signal en ce début d’année aux professionnels des médias du chef-lieu du Kasaï central ou de la province entière qu’ils  doivent se considérer désormais dans le viseur des forces du mal ? En tout cas, ça ne fait l’ombre d’aucun doute au regard de cette deuxième aventure d’hommes armés qui ciblent les résidences de journalistes depuis le début de l’année 2019.

Après la tentative ratée du début janvier chez Jean-Martin Beya, journaliste indépendant et  ancien de la radio Amazone, c’est le tour de Godefroid Tujibikile, journaliste à la Radio Catholique Diku Dietu, “RDD” (un média communautaire). La résidence du confrère a été la cible d’hommes armés non autrement identifiés en plein milieu de la nuit entre dimanche et ce lundi à Kamayi, un quartier du centre-ville de Kananga. C’est ce qu’a confirmé  le directeur des programmes de la RDD à Scooprdc.net.

“Des hommes armés en uniforme sont entrés chez le confrère vers une  heure du matin, selon ce qu’il nous a communiqué à travers un autre numéro. Ils ont emporté, outre ses téléphones, une moto marque Bajaj, des valises, des chaises en plastique et des ustensiles des cuisine, notamment les casseroles. Il a été dépouillé…”, a indiqué Fernand Makolo qui s’étonne que ce coup soit perpétré dans une résidence située dans les  encablures de la base logistique militaire, un périmètre censé être hyper sécurisé.

L’incident a provoqué  des vives indignations et préoccupations au sein du corps des journalistes. Quelques-uns entendus sur le sujet en ont appelé à l’ouverture des enquêtes et sollicité “plus de sécurité” pour les chevaliers de la plume.

Van Frédéric Tshilanda.

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 58
    Partages