Sankuru : Ulungu a « tué » Mende !

LAMBERT MENDE A LODJA 2 - Sankuru : Ulungu a « tué » Mende !

Comme pour d’autres provinces, l’autorité morale du Front Commun pour le Congo (FCC) a aussi dépêché une délégation à Lusambo-ville, chef-lieu du Sankuru en vue de rencontrer les députés provinciaux et la société civile. Cette démarche a pour objectif d’arriver à un bon choix des gouverneurs de province d’obédience FCC en vue d’éviter les déboires du passé. Au Sankuru, c’est Lambert Mende Omalanga, le très redoutable porte-parole des gouvernements Gizenga, Muzito, Matata, Badibanga et Tshibala que le FCC propose comme prochain gouverneur de province. Un homme compétent mais dont l’image a été véritablement trahie auprès des lusvillois par son prédécesseur, Berthold Ulungu.

Selon les informations parvenues à Scooprdc.net, les chefs coutumiers, certains députés provinciaux, la société civile et certains notables ont été très clairs et tout droits avec cette délégation conduite, apprend-on au média en ligne par Evariste Boshab et Adolphe Lumanu : « nous ne voulons pas de Mende et de tout ce qui a trait à lui de près ou de loin ». En effet, à l’homme au verbe facile et à son parti la Convention des Congolais Unis (CCU), les lusvillois attribuent toutes les tares de la gestion calamiteuse de la province par leur disciple Berthold Ulungu dont on dit avoir fait tout avec la bénédiction de son mentor. On met également à son actif toute la conflictualité entre les politiciens sankurois, laquelle a provoqué des hostilités entre communautés et occasionné mort d’hommes.  Aussi, les lusvillois gardent en tête l’image d’un Mende qui s’acharne à transférer le chef-lieu de la province vers chez lui à Lodja.

Lire aussi :   Visite programmée à Cuba : le ‘’Croco’’ de la NOGEC ambitionne baigner politiquement dans les eaux du socialisme cubain !

Ce qui est vrai, le FCC tient à son candidat qui a rendu d’énormes services au régime Kabila jusqu’à se faire sanctionner à tort ou à raison par l’Union européenne. Mais Lambert Mende saura-t-il laver son image ternie à Lusambo-ville et au Sankuru ? Possible, estiment certains sankurois modérés qui ont échangé avec Scooprdc.net. Contrairement à son prédécesseur Berthold Ulungu, docteur en Mathématiques qui a confondu cette science exacte à la gestion d’une entité administrative  qui oblige un certain arrondissement des angles, Lambert Mende en fin politicien, pourra souplement étonner les Sankurois en général et les lusvillois en particulier, en changeant leur mauvaise conception sur lui. Cela ne sera possible que s’il commence par se montrer un véritable fédérateur. Aussi, il devra résider à Lusambo-ville et y ramener toutes les divisions provinciales, notamment de la santé et de l’enseignement qui ont été transférées à Lodja. Mende devra poser les actes de développement sans discrimination pour tous les 6 territoires qui composent la province. Ainsi il marquera son mandat et lavera son image.

Lire aussi :   Meeting du Stade Tata Raphael : le FCC sur la voie de gagner son pari !

Owandi.  

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
28°
brume
humidité: 65%
vent: 2m/s O
MAX 26 • MIN 24
34°
Mar
35°
Mer
31°
Jeu
31°
Ven

Les plus populaires

dolor. Donec Praesent dapibus justo odio dolor libero