les infirmiers - Kasaï oriental : grogne des infirmiers et médecins !

Au moins 2400 infirmiers et une vingtaine des médecins se sont vus élaguer des listing du premier trimestre 2019. Affectés par cette situation non justifié, les omis ont manifesté jeudi 31 janvier dernier pour réclamer, non seulement la révision de cette irrégularité, mais aussi le départ du chef de Division de la santé. Parmi les omis, comptent aussi les administrateurs gestionnaires des zones de santé et des syndicalistes œuvrant dans le secteur depuis plusieurs années.

Plus d’un infirmier contacté par le correspondant de Scooprdc.net, qualifie cet acte d’une cristallisation de la menace proférée par l’inspecteur général Komba qui, en mission à Mbuji-Mayi, avait lancé le mot d’ordre à tous les fonctionnaires du secteur de la santé de voter pour le candidat président Emmanuel Ramazani Shadary ; faute de quoi ils se verraient purement élagués des listings des salaires et primes.

Le problème semble ne se poser qu’au Kasai Oriental dans son ancienne configuration. D’où l’étonnement de plus d’un observateur ! Pendant ce temps, les sources concordantes rapportent à Scooprdc.net que les chefs de Divisions de la santé et de Budget du Kasaï Oriental sont convoqués à Kinshasa par le ministre du Budget pour explication.

Les syndicats des médecins et des infirmiers affirment leur détermination de poursuivre des manifestations pacifiques afin d’être rétablis dans leurs droits. Il en appelle aussi au strict respect par le Médecin Inspecteur Provincial de l’instruction du Président de la République interdisant tout mouvement du personnel jusqu’à nouvel ordre.

Tshiba

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 12
    Partages