Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
Banner Sonas
previous arrow
next arrow
Slider
Société

Incidents de l’UNILU : première leçon de discipline de Fatshi à la Police !

La manifestation, ce dimanche 27 janvier, des étudiants de l’Université de Lubumbashi (UNILU) pour que soient rétablies l’électricité et de l’eau sur le campus,  a connu la répression de la police et s’est soldée par la mort de quatre personnes dont trois étudiants et un policier. Ce drame n’a pas laissé indifférent le nouveau président de la république Félix Tshisekedi qui, à travers un communiqué signé dans la soirée par son directeur de cabinet, Vital Kamerhe, a du coup sanctionné l’officier de la Police qui a conduit cette opération. En attendant une enquête, ce dernier qui s’appelle Yaweh Bertin, commissaire supérieur principal de son état, est déféré devant la justice militaire pour, stipule le communiqué, subir la rigueur de la loi.

Avec cette promptitude d’agir, le nouveau président de la république a démontré son souci de faire respecter scrupuleusement les droits humains et les libertés publiques. Et c’est sa première sanction après deux jours de prise effective de la commande du pays. Cette sanction pourra donner une véritable leçon aux policiers et autres militaires longtemps mal habitués à manipuler facilement la gâchette face à des manifestations de contestation pourtant faciles à contenir. Une façon de les amener à œuvrer professionnellement

Scooprdc.net apprend aussi que le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire aussi incriminé pour avoir réajusté le taux de frais académiques et qui selon le communiqué de Vital Kamerhe devait être entendu, a déjà fait une déclaréation à la presse. « Il n’existe aucune décision du ministère de l’enseignement supérieur et universitaire réajustant le frais académiques », réplique Steve Mbikayi avant d’ajouter : « les frais sont négociés entre étudiants, Comité de gestion, assistants et professeurs. La volonté de notre ministère ce que ces frais soient payés en Francs congolais ».

Ce qui est vrai, le nouveau régime annonce bien ses couleurs avec la lutte contre l’impunité dont on a beaucoup reprochée la lenteur au président sortant Joseph Kabila.

Ginno Lungabu


Aliquam ut justo sem, dapibus id, tempus