Tapez pour rechercher

previous arrow
next arrow
Slider
Politique

Kabila : Le repos d’un guerrier !

Après 18 ans à la tête de la République Démocratique du Congo, le président Joseph Kabila peut désormais fermer les yeux et  dormir paisiblement après sa remise et reprise avec le nouveau président Félix Tshisekedi. A l’instar du Christ, la RDC était devenue une véritable croix qu’il portait sur les épaules avec ses plus de  quatre-vingts millions d’habitants et deux millions trois cent quarante-cinq mille quatre cent et neuf kilomètre carré.

Son retrait de la magistrature suprême, estiment beaucoup d’analystes, est profitable pour lui non seulement sur le plan sanitaire et psychique, mais aussi sur celui sécuritaire,  bien que cela n’ait pas arrangé les profiteurs de tout bord autour de lui,  souhaitant le voir s’éterniser au pouvoir dans  le seul intérêt de protéger leurs biens accumulés indûment.

Lire aussi :
Un fantassin à la tête de la Police nationale congolaise : y-a-t-il anguille sous roche dans la Kabilie ? 

Dans sa demie retraite, le chef de l’État sortant aura ne fût-ce que le temps comme pense d’aucun, de bien s’occuper de lui en tant que personne. Les congolais n’ont jamais apprécié le fait qu’il se laisse pousser la barbe et les cheveux à la Ben Laden alors que sa photo officielle reflétait un autre visage. Sénateur à vie désormais, JKK pourra se faire coiffer et raser sa barbe, s’éviter les nerfs en bobines, se débarrasser de sa saharienne-vert militaire manches retroussées, s’occuper de ses fermes et humer l’air pur de Kingakati, loin des injures, des médisances et autres actes humiliants qu’il a endurés à péter le plomb et disjoncter.

Lire aussi :
Gabriel Kyungu aux forces politiques : « la présence de Félix Tshisekedi à la tête de notre pays consacre la transition sans Kabila que nous appelions de tous nos vœux »

Le Raïs qui a compris le conseil de l’ancien secrétaire de l’OIF et ancien président du Sénégal, Abdou Diouf, qui disait qu’en dehors du palais présidentiel il y a aussi une vie, mérite bien le repos d’un guerrier.

Ginno Lungabu. 


dapibus commodo Curabitur leo. at leo ut lectus venenatis ipsum quis