Tapez pour rechercher

previous arrow
next arrow
Slider
Politique

Elections : She Okitundu favori à Katako Kombe et à Lusambo-ville

Le vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères a été doublement candidat député national dans la circonscription de Katako Kombe et candidat député provincial dans celle de Lusambo-ville. Dans l’une comme dans l’autre, les résultats de compilations locales lui sont très favorables. Contrairement à 2011 où il avait mordu la poussière aux législatives nationales à Barumbu dans la circonscription de la Lukunga à Kinshasa, She Okitundu est en tête du classement dans les circonscriptions précitées.

Sa performance est due, selon ses proches à un travail de longue haleine d’une équipe par lui mise en place pour préparer sa victoire.  A Lusambo-ville par exemple où l’homme est appelé « Moïse » pour avoir apporté le bac et posé certains actes notamment l’octroi des bourses d’excellence aux jeunes, il faut reconnaître la consolidation de son succès à Bernard Nkoso, maire de la ville. Ce dernier qui était son directeur de campagne, est parvenu à asseoir aussi les couleurs du parti, le PPRD.

Lire aussi :
Campagne électorale : affrontement entre Maguy Kiala et Léonard She évité de justesse à Lusambo !

De ses proches, Scooprdc.net apprend que She Okitundu a placé d’autres candidats PPRD tant aux nationales qu’aux provinciales dans d’autres territoires du Sankuru. Dans ses calculs, il souhaiterait surtout avoir des provinciaux de son obédience, qui feront non seulement de lui sénateur, mais contrecarreront aussi le prochain candidat gouverneur qu’oserait proposer la CCU de Lambert Mende. En effet, ce parti et son autorité morale portent toutes les tares de mauvaise gestion de la province par le gouverneur Berthold Ulungu.

Somme toute, avec sa victoire à deux échelons, She Okitundu met K.O ses détracteurs qui se sont toujours moqué de lui, estimant qu’il n’a pas de base dans le Sankuru. Fini désormais cette guéguerre de leadership car Katako Kombe et Lusambo-ville sont sous son contrôle, qu’on le veule ou pas.

Lire aussi :
Fermeture de la Maison Schengen à Kinshasa : les RDCongolais contraints de traverser à Brazzaville pour les visas de l'Europe

Owandi.


facilisis sed risus diam suscipit ut Aenean libero.