Elections à Mbuji-Mayi : Nadine Mangabu, un choix terre à terre !

img 20190104 wa0059 1546613384563 - Elections à Mbuji-Mayi : Nadine Mangabu, un choix terre à terre !

Parmi les 6 candidats UDPS qui ont postulé à la députation nationale dans la ville de Mbuji-Mayi, figure Nadine Mangabu. Sans aucun commentaire de Scooprdc.net, elle n’a pas bonne presse dans la ville diamantifère. Mais c’est celle-là qui a raflé beaucoup de voix à Mbuji-Mayi grâce à sa présentation au public par Félix Tshisekedi lors du passage de ce dernier dans le chef-lieu du Kasaï oriental dans le cadre de sa campagne électorale. Tenue par le bras soulevé, Fatshi la présenta : « Aka nketu ka mukala, kasungulayi ». Entendez : « celle-ci est notre cadette, votez-la ». Selon d’autres commentaires entendus par le reporter de votre média en ligne, le président national de l’UDPS aurait même dit : « muana ewu udi wenza mudimu ku Banque mondiale, mubenga Obama, wamba ne Tshisekedi ndi mfua ». Ce qui se traduit par : « cette fille qui travaille à la Banque mondiale, a refusé Obama, décidant de mourir pour Tshisekedi ». Gros mensonge gobé naïvement par les Mbuji-Mayiens aveuglés par un fanatisme à outrance.

Lire aussi :   Menace de motion de censure contre le gouvernement Tshibala : la MP voudrait-elle jouer sur le temps pour retarder les élections ?

Le jour du vote le 30 décembre dernier, le reporter de Scooprdc.net a entendu les électeurs déclarer sans pudeur : « tudi tusungula Tshilombo ne ndumba wende ! ». Entendez : « nous allons voter Tshilombo et sa concubine ». Sans aucun critère objectif, Nadine Mangabu doit se retrouver à l’Assemblée nationale où les bruits de sirène et autres brouhaha de la rue n’ont pas de place. Un siège gâché, selon certains esprits lucides de Mbuji-Mayi.

D’après les compilations des résultats faites dans beaucoup d’États-majors des regroupements du FCC, l’UDPS et alliés ont raflé 80% des suffrages exprimés dans la ville de Mbuji-Mayi. Les 20% sont partagés entre les différents regroupements du Front Commun pour le Congo. Il est évident que sur les 6 sièges de Mbuji-Mayi à l’Assemblée nationale, l’UDPS et alliés en occuperont 3 ou 4. Elles pourront également sur les 11 sièges aux provinciales, prendre 5 ou 6. Réalités du vote tribal et fanatique sans aucune rationalité. Mais c’est parti pour cinq ans !

Lire aussi :   Adolphe Muzito : « la CENI est en train d’obéir à une vision politique ! »

Georges Ilunga

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Adresse e-mail non valide
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
26°
brume
humidité: 69%
vent: 3m/s OSO
MAX 24 • MIN 23
35°
Lun
35°
Mar
33°
Mer
32°
Jeu

Les plus populaires

ut Sed tempus lectus ut libero nec amet, odio