Tapez pour rechercher

Actualité

Kasaï central: l’appel à la ville morte de LAMUKA non respecté à Kananga!

Ça aura été un échec cuisant pour la plateforme Lamuka à ce qui est apparu visiblement comme son premier test de popularité. La ville de Kananga a connu son cours normal ce vendredi 28 décembre 2018. L’appel à la ville morte lancé par la coalition qui soutient la candidature de Martin Fayulu Madidi à l’élection présidentielle couplée aux législatives censées se tenir ce 30 décembre 2018 au pays, n’a pas été suivi. Boutiques, banques, magasins et maisons de télécommunications sont restés ouverts jusqu’au crépuscule de la journée.

La ville est restée bien vivante et les représentants locaux de LAMUKA n’ont fourni aucune explication. Mais pour certains centre kasaïens interrogés ont répondu que plus des villes mortes observées n’ont toujours pas modifié leur vécu quotidien. « Les appels aux villes mortes plusieurs fois observés ne nous ont rien amené face à un régime apparemment têtu« , a lâché un des habitants. Et de poursuivre : « nos opposants doivent chercher d’autres méthodes pour se faire entendre que de faire recours à celles qui tendent à nous maintenir dans cette paupérisation« , fin de citation.

Lire aussi :
Sankuru : guerre ouverte entre Lambert Mende et Raymond Omba pene Djunga !

Jeudi dernier, la coalition politique LAMUKA a, au cours d’une communication à la presse, appelé à une ville morte générale ce vendredi, au lendemain du report par la CENI des élections pour les circonscriptions électorales de Beni, Beni-ville, Butembo et Yumbi.

Van Frédéric Tshilanda.


ut vel, venenatis, non sit commodo Lorem felis quis, eleifend adipiscing