Élections à Lusambo : She Okitundu achète les candidats FCC !

she okitundu 592x296 1463572828 - Élections à Lusambo : She Okitundu achète les candidats FCC !


Le Vice-premier ministre et ministre de affaires étrangères et candidat député provincial dans la circonscription de Lusambo-ville a procédé, le mercredi 19 décembre, à l’achat de 23 candidats députés FCC tant nationaux que provinciaux sollicitant d’eux le désistement en faveur du PPRD.

Le chef coutumier candidat député provincial qui a mené l’opération de convaincre les autres, a bénéficié d’un million de francs congolais et d’une moto. Il y en a qui ont touché 800 mille FC et d’autres 500 mille FC pour céder leurs supposées bases électorales à She Okitundo que les Lusvillois ont surnommé à tort ou à raison « Moïse » ou encore « fondateur » de la ville de Lusambo.

Une chose est de désister, mais une autre est de savoir si ces candidats au désistement ont réellement des électeurs dans leurs poches à lui remettre comme des marchandises. Ce qui n’est pas évident parce qu’à entendre ce qui se raconte dans la population lusvilloise, ces candidats poids mouches qui n’ont pas battu campagne à cause de la misère qui les enveloppe, n’ont vendu que du vent au VPM qui tient à propulser son poulain, actuellement maire de Lusambo. Ce dernier est candidat député national dans la ville de Lusambo, et en même temps suppliant de Léonard She aux provinciales.

Lire aussi :   Rapport The Sentry sur la famille Kabila : l'os du mépris jeté en pâture à l’opinion

En effet, les calculs de VPM est de passer député provincial et laisser ce siège au maire Bernard Nkosso. Mais le fait que She Okitundo ait postulé au même moment à Katako-Kombe comme député national, n’a pas enchanté la ministre de la jeunesse, Maguy Kiala, aussi candidate députée nationales à Lusambo-ville. Elle a pété le plomb, ce vendredi soir, sur les antennes de sa radio  » La voix du Peuple », tenant un discours xénophobe. « Les étrangers ne peuvent pas nous embrouiller chez nous. Ils n’ont qu’à postuler chez eux », a-t-elle déclaré. Celle qui a eu comme slogan « muena kalaba, mfimbu », entendez « propriétaire de la terre, fouette ! », ne supporte guère celui qui se fait appelé  » fondateur  » de Lusambo (sic !).

Ce qui est étonnant, Kiala tout comme She, sont tous deux, non seulement ministres du gouvernement central, mais également membres du Front Commun pour le Congo (FCC) alignés pour la victoire du candidat à la présidentielle, Emmanuel Ramazani Shadary. Mais dommage qu’ils ont et continuent à livrer un spectacle de bassesse aux Lusvillois.

Lire aussi :   Répression policière de la marche de Kinshasa : parmi les victimes, une fille d’un officier de police tuée par balle

Heureusement que leur guéguerre n’ébranle aucunement les autres candidats FCC dans la course. C’est le cas de le dire du candidat Innocent Olenga, ancien journaliste de Radio Okapi et membre du parti Congo Espoir, qui a battu et fondé sa campagne sur un discours de développement et d’émergence de la ville de Lusambo qui, depuis trois ans qu’elle est chef-lieu de la province, ne décolle pas.

Owadi

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
23°
brume
humidité: 88%
vent: 2m/s SO
MAX 29 • MIN 28
34°
Jeu
31°
Ven
32°
Sam
31°
Dim

Les plus populaires

eleifend Curabitur Praesent diam felis dictum mattis