Tapez pour rechercher

previous arrow
next arrow
Slider
Politique

RDC-Politique : signer un pacte d’acceptation de résultats est antidémocratique…

Dans une page d’opinions libres publiée ce lundi 18 décembre, Me Jean Claude Katende constate que les trois grands candidats ont accepté de participer aux élections avec ou sans machine à voter et sollicite qu’ils signent un pacte d’acceptation de résultats pour être conséquent envers eux-mêmes; tout en regrettant les appels à la violence qui ont été lancés par certains acteurs et les personnes tuées durant le processus et la campagne électorale.

« Tout le monde se dit satisfait de l’acceptation de tous de participer avec ou sans machine à voter aux élections du 23 décembre 2018, et c’est une excellente chose. La chose importante que nous attendons du FCC, LAMUKA et CAH est qu’ils signent un pacte d’acceptation des résultats des élections. Tant que ce pacte n’est pas signé, je redoute des violences et changement des discours après la publication des élections ». A t- il écrit.

Reconnaissant que le processus électoral fut vicieux, Me Katende veut tout de même que les acteurs signent ce pacte, qui en réalité sera la consécration de l’arbitraire. Tenez par exemple en Gambie, si Adama Barrow n’avait pas contesté le résultat des élections, il ne serait pas rétabli dans ses droits. Pourquoi la loi électorale prévoit-elle la procédure de contestation devant les Cours et Tribunaux? Ce pacte n’est donc pas urgent et pas nécessaire dans une démocratie et dans une élection juste et transparente.

Un candidat en l’occurrence Martin Fayulu de Lamuka vient de lancer une idée qui renforce la démocratie et permet de créer une émulation parmi les acteurs politiques, le débat entre principaux candidats. Cette idée est à encourager, car les congolais sont restés dans leurs soifs depuis 2006 où Vital Kamerhe avait par un tour de passe passe déjoué ce grand rendez-vous qu’attendait le peuple tout entier. Cette fois ça y est! Que ces candidats montrent aux congolais qu’ils sont à la hauteur de ce qu’ils prétendent devenir.

Ben Lévi

  • 21
    Partages

commodo Donec mattis venenatis Aliquam leo