Élection 2018 : Le rétropédalage de Lamuka en Baluka…

Pierre Lumbi - Élection 2018 : Le rétropédalage de Lamuka en Baluka...


Le directeur de la campagne électorale du candidat Martin Fayulu de Lamuka vient de bouleverser la donne politique à une semaine de la fin de la campagne électorale en RDC en annonçant au congolaises et congolais d’aller voter le dimanche 23 décembre 2018 avec la machine à voter, qui servira d’imprimante pour acquérir le bulletin de vote.

En effet, ce qui apparaissait comme une rumeur s’est finalement confirmé ce dimanche 16 décembre par la bouche de Pierre Lumbi Okongo, ancien conseiller spécial à la sécurité nationale de Joseph Kabila devenu pro-Katumbi et directeur de campagne de Lamuka, qui lors d’un point de presse, a invité les congolais d’aller voter le 23 décembre avec la machine à voter, pour ne pas donner des béquilles au pouvoir en place vue l’obstination de la centrale électorale à pouvoir utiliser à tout prix cette fameuse machine selon ses propos. A cette annonce, des voix se sont levées qui pour invectiver, d’autres pour saluer la décision. Mais le plus grand perdant reste le Front Commun pour le Congo (FCC) qui jour après jour, croisait les doigts pour un boycott de Lamuka, pour ainsi faire le lit du candidat FCC. Mais c’était sans compter sur le stratège Lumbi. Bien que narguer par leurs adversaires en le traitants de « Baluka », cette plateforme décidée à jouer la partition de l’alternance a déjouer une fois de plus tous les calculs.

Lire aussi :   Présidentielle 2018 : « J’aime le Congo, nous aimons le Congo », titre du programme quinquennal de Vital Kamerhe

Un analyste politique déclare à cet effet, c’est qui suit:

« Je peux m’avancer et me tromper … mais c’est plus politique cette déclaration ⁩ …Pierre Lumbi, pour avoir travailler avec les autres, connaît le joueur et son jeu et il a anticipé pour dédouaner LAMUKA de ses précédentes déclarations et ainsi ne pas endosser la touche, un coup politique de la part de la CENI et du FCC en leur faisant porter le chapeau du sabotage de l’entrepôt de la CENI qui venait de partir en fumée à Kinshasa et l’attaque de l’entrepôt de Béni. Et en disant officiellement qu’ils vont avec la machine à voter comme imprimante, ça enlève cet argument et de l’autre côté parce que Nangaa est coincé, pour qu’il ne cherche plus à qui faire endosser la responsabilité. Bref, cela profite à l’opposition de manière générale et à l’alternance si cela est bien capitalisé bien sûr … Nangaa serait dos au mur au regard des faits pour tenir les délais ».

Lire aussi :   UDPS sans sénateur à Kinshasa : "tirez vous-même la conclusion", répond Augustin Kabuya à Scooprdc.net

Toutefois, le rétropédalage de Lamuka vient soulager de millions de congolais indécis du côté du pouvoir, comme de l’opposition toute tendance confondue, concernant l’épilogue de cette campagne. Était-ce une stratégie ou une rêverie de Lamuka d’aller aux élections tout de même, mais sans machine à voter ! Le débat télévisé réclamé par Fayulu nous en dira plus.

Nzakomba

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
23°
brume
humidité: 88%
vent: 2m/s SO
MAX 29 • MIN 28
34°
Jeu
31°
Ven
32°
Sam
31°
Dim

Les plus populaires

vulputate, luctus dolor amet, et, fringilla vel, id nunc quis velit,