Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Actualité

Colloque des géologues : Joseph Kokonyangi, le plus grand absent !

Il s’est tenu de lundi 03 à jeudi 06 décembre au Pullman Grand Hôtel Kinshasa, la 2ième édition des matinées géoscience, réunissant tous les géologues de la R.D Congo. Tout comme à la première édition qu’à celle qui vient de se clôturer, Joseph Kokonyangi, pourtant invité, a été le plus grand absent. D’après les sources de Scooprdc.net, le ministre de l’urbanisme et Habitat qui se réclame géologue et professeur d’université, avait même demandé aux organisateurs, faute de temps, qu’on lui prépare un discours à lire. Mais hélas, il a posé un lapin à ses « collègues ». Pendant qu’on le croyait parti en campagne dans son fief de Pangi au Maniema, le « prof » Kokonyangi, était pourtant, vérification faite, dans la capitale !

Cette absence perturbatrice sans excuse, a du coup suscité plusieurs commentaires allant dans tous les sens dans ce milieu des géologues. Beaucoup sont ceux  qui mettent en doute le cursus académique du ministre de l’urbanisme et Habitat. On dit qu’il n’aurait pas fini ses études à la Faculté de Géologie à l’Université de Lubumbashi où il prétend avoir décroché sa licence. Un professeur dont Scooprdc.net tait le nom, d’ailleurs orateur à ce colloque, a déclaré qu’il a enseigné plus de trente ans à cette faculté de géologie, mais ignore un étudiant qui répondrait au nom de Kokonyangi ayant décroché la licence ! « Il est de quelle promotion ? », a-t-il interrogé ses anciens étudiants présents dans le colloque. Mais la réponse ne lui est pas parvenue.

Même son doctorat prétendument défendu et obtenu au Japon est sérieusement mis en doute. Les géologues disent avoir visité tous les sites des universités japonaises sans aucune trace sur le doctorant et le docteur Joseph Kokonyangi. Le natif de Pangi n’aurait suivi au Japon qu’une formation du genre INPP au Congo. « Dans quelle université donne-t-il cours au Congo ou bien au Japon, parce qu’il se fait appelé professeur ? », s’interroge-t-on dans le milieu des géologues. Reste à Joseph Kokonyangi de prouver à ses « paires » qu’il est réellement ce qu’il se prévaut.

Ginno Lungabu.


venenatis, et, dapibus ut sed elit.