Vivre Autrement 2 - Société : le mouvement citoyen "Vivre Autrement" Asbl, s'invite à la surveillance électorale !

Dans sa déclaration du mardi 06 novembre dernier, le mouvement citoyen “Vivre Autrement” (VA) s’invite à la surveillance non seulement du processus électoral, mais également du scrutin proprement dit étant soucieux d’un processus apaisé, transparent, crédible, libre et accepté par la majorité des congolais. Signé par son coordonnateur national Prince Fabrice Tshabola, la déclaration de VA apparaît comme une mise en garde vis-à-vis des acteurs politiques de tout bord.

Admettant ne rien attendre de substantiel des élections du 23 décembre prochain, le mouvement déclare rester vigilant quant au déroulement du processus en cours. Il avoue par ailleurs ne soutenir aucun candidat, quelle qu’en soit son appartenance politique ou même indépendant. Pour ce faire, l’Asbl lance l’opération “TE-NDE-NDE” qui signifie d’après elle, surveillance électorale. Cette opération dit la déclaration de VA consiste à sécuriser les voix des électeurs, protéger les copies des procès-verbaux des votes, filtrer les bureaux fictifs et assister à la clôture des opérations dans chaque bureau de vote.

Le mouvement citoyen a pris également l’engagement de faire respecter les lois de la république. « Nous nous réserverons le droit d’exiger la radiation de la candidature ou l’annulation de la liste du parti politique, du regroupement politique ou des indépendants, tout candidat ou groupe des candidats qui s’hasarderaient à utiliser, à des fins de propagande électorale, des biens, des finances et du personnel de l’Etat, des entreprises, établissements et organismes publics et des société d’économie mixte. Etant donné la définition de l’agent public de l’Etat telle que stipulée à l’article premier du décret-loi 017/2002 du 03 octobre 2002 portant code de conduite de l’agent public de l’Etat, Toute violation de l’article 25 de la loi N°04/002 du 15 mars 2004 portant organisation et fonctionnement des partis politiques et celle de l’article 31 et 36 de la loi N°06/006 du 09 mars 2006 portant organisation des élections présidentielles, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales, sera portée devant les instances compétentes en radiation ou annulation de la candidature” peut-on lire dans la déclaration.

Avec l’opération TE-NDE-NDE et l’arsenal juridique en sa disposition, l’asbl croit mettre à l’épreuve la responsabilité historique des membres du bureau de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), au cas où elle serait tentée d’utiliser la machine à voter dans le processus de comptage et de compilation des voix des électeurs et ne rassurerait pas sur le 16.6% des électeurs enrôlés sans empreintes digitales. La même opération vise à soumettre selon Prince Fabrice Tshabola, également les Congolaises et Congolais au test de maturité politique et du degré de prise de conscience des enjeux de l’heure sur fond d’un contexte historique peu glorieux et ce, autour de ce processus électoral, selon ses propres termes. VA estime que ses compatriotes sont appelés ici à opérer le bon choix, celui de la grandeur, socle du changement fondamental pour un autre Congo.

Ben Lévi

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 9
    Partages