Tapez pour rechercher

previous arrow
next arrow
Slider
Politique

RDC-Politique : la présentation du programme de Shadary reportée au 15 novembre

Initialement prévue pour ce 10 novembre, la présentation du programme de gouvernance du candidat FCC à la présidentielle du 23 décembre prochain a été décalé au 15 novembre. Ainsi l’indique un communiqué officiel e ce regroupement politique signé par le coordonnateur du Comité stratégique, Me Néhémie Mwilanya, également directeur de cabinet du président de la République Joseph Kabila. La raison de ce décalage fait savoir ce dernier, c’est le léger réaménagement de l’agenda d’installation des structures du FCC et celles de campagne du candidat Emmanuel Ramazani Shadary.

Ce communiqué est signé à partir de Mbuji-Mayi, chef-lieu du Kasaï Oriental où le Comité stratégique de FCC a tenu une conférence de presse, ce vendredi 9 novembre, dans la salle de conférence de l’hôtel Métropole, sous la coupe de Néhémie Mwilanya, pour présenter le Candidat du FCC à l’élection présidentielle, Emmanuel Ramazani Shadary, et installer le gouverneur Ngoy Kasanji comme  coordonnateur  provincial de la cellule de campagne pour le FCC au Kasaï oriental.

A l’occasion, Me Néhémie Mwilanya a insisté dans son mot de circonstance, sur la pensée du Chef de l’Etat, autorité morale du FCC ayant débouché à la création de cette mégastructure : « c’est depuis le  mois de Février qu’une réflexion avait été menée par Joseph Kabila, autorité morale du FCC. Le Chef de l’État avait compris que le pays était buté à plusieurs problèmes qui freinaient son développement ; parmi lesquels l’émiettement de la classe politique qui favorise jusqu’à ce jour, l’instabilité politique qui bloque le développement de notre pays et l’amélioration des conditions de vie des populations », dit le coordonnateur du FCC.

Et d’ajouter : « Pour préserver les acquis de l’indépendance de notre pays, il faut instaurer la paix et la stabilité. Parmi les préoccupations du Président de la République figurent également le développement, l’unité  et la démocratie. Beaucoup de congolais  critiquaient le système dictatorial  de la 2ième  République. Voilà pourquoi le Chef de l’État, sur base de la loi fondamentale a organisé les élections de 2006, 2011 et bientôt celles de décembre 2018. Joseph Kabila avait promis qu’il respecterait la constitution, qui stipule qu’au bout de deux mandats successifs, il faut assurer la passation du pouvoir ».

Quant à Emmanuel Ramazani Shadary, il lui a rappelé à l’assistance qu’il n’est pas venu en campagne, mais pour l’organisation de la structure de campagne dans cette province. Son souhait est qu’après le 23 décembre, la population du Grand Kasaï se retrouve dans le camp de la victoire.  Le Candidat du FCC termine son allocution en remerciant le Chef de l ‘Etat, autorité morale du FCC, pour son choix. Il annonce que tous les Gouverneurs sont Coordonnateurs de campagne au niveau des provinces. Toutes les composantes feront partie et surtout la jeunesse.

Le premier ministre Bruno Tshibala, tout en remerciant la population de sa province pour l’accueil réservé à la délégation du FCC à Mbuji-mayi malgré la forte pluie de jeudi dernier, a estimé que c’est un privilège pour le Grand Kasaï d’être choisi premier pour la tournée du FCC en province. « Cela illustre la place de choix qu’occupe notre province », a-t-il dit aux mbuji-mayiens.

Nzakomba

  • 5
    Partages

Aenean ut mi, Phasellus odio massa quis, id, venenatis elementum risus.