aeroport de kananga - Destruction des champs dans les périmètres de l’aéroport de Kananga : la RVA veut éviter les risques aviaires

Le nouveau commandant de la Régie des Voies Aériennes, RVA/Kananga, a décidé de la dévastation de tous les champs de maïs et des autres cultures dans les abords de l’aéroport de Lungandu de Kananga. Monsieur Romain Tshinyama a dit prévenir d’éventuels risques. « Tout aéroport doit avoir des mesures pour lutter contre les risques aviaires, les traversées intempestives de la population sur la piste et l’invasion des animaux domestiques. Les oiseaux constituent un risque pour les avions et vous savez qu’ils suivent les champs. Il suffit qu’un avion aspire un oiseau dans son réacteur, il y a là beaucoup de conséquences d’incendies et de crashs. L’aviation c’est la prévention, c’est dans cette optique que nous voulons mettre l’aéroport de Kananga dans le standard voulu par l’autorité de l’aviation civile, où la sécurité et la sûreté sont garanties », a expliqué le commandant de la RVA indiquant que l’opération s’étendra jusqu’à déguerpir ceux qui ont construit dans les mêmes périmètres.

Cependant, les propriétaires des champs dévastés et quelques acteurs sociaux crient au sadisme de la RVA, dénonçant une mesure brusque ne tenant pas compte de la misère de la population. « Dans une ville où le prix de maïs a galopé (25000fc/mesurette locale), pendant que nous peinons à tenir nos familles après la guerre, cette décision relève de la mauvaise fois », tranche un acteur de la société civile qui estime qu’un moratoire aurait pu être accordé.

Le commandant de la RVA soutient que les sensibilisations ont été menées non seulement par les chefs des entités environnant l’aéroport mais également par le gouverneur du Kasaï central, fustigeant la sourde oreille des concernés. Toutefois, Romain Tshinyama rassure : « lorsque cet aéroport sera certifié conforme aux normes, il attirerait d’autres compagnies nationales voire internationales ».

Van Frédéric Tshilanda

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 27
    Partages