hp - RDC-Santé : l’hygiène sanitaire de l’enfant SS au centre d’un échange entre HPE et les habitants de Ngaba !

C’était au cours d’une journée de sensibilisation organisée ce samedi 03 novembre par l’organisation non gouvernementale ‘‘Hygiène et protection de l’Enfant’’ (HPE), que près de cinquante personnes, toutes membres de l’Eglise Evangélique Christ  en Vie,  ont pris connaissances de quelques pratiques, pouvant les aider à observer l’hygiène environnementale et celle sanitaire de l’enfant victime de l’anémie SS. « La drépanocytose communément appelée anémie SS est une maladie du sang qui est transmise de façon héréditaire et qui se manifeste par deux signes : la douleur osseuse et l’anémie », a dit docteur Marielle, du programme national de lutte contre la drépanocytose en République démocratique du Congo et intervenante à la dite cérémonie.

Et d’ajouter : « Pour éviter cette maladie, la première des choses c’est d’éviter le mariage entre deux conjoints ayant tous les gènes AS. Le seul moyen de connaître le gène de votre futur conjoint pour les fiancés, c’est de se faire l’électrophorèse de l’hémoglobine avant le mariage afin d’éviter de mettre au monde les enfants drépanocytaires, qui du reste sont une grande charge pour les parents, car ils sont tout le temps malades ».

Complétant sa collègue, docteur Divine a conseillé les parents ayant les enfants drépanocytaires à  les dépister, pour savoir si ils les sont réellement ; de ne pas les laisser se livrer aux jeux qui les font trop transpirer parce qu’ils n’ont pas assez de sang ; ne pas les mettre dans des endroits non aérés ; de leur demander de ne pas croiser les jambes pendant longtemps ; les amener à l’hôpital chaque fois qu’ils manifestent une crise ; et suivre scrupuleusement les conseils des médecins pour garantir une longue vie à leurs progénitures.

Pour Mamy Basembe, coordonnatrice de l’ONG HPE, cette activité est un cri de cœur, car la population congolaise en général et kinoise en particulier, a toujours tendance à traiter l’anémie SS d’une maladie d’origine mystique, et cette maladie est même la source de plusieurs divorces dans notre société. « Voilà pourquoi ça valait vraiment la peine de partager avec les habitants de Ngaba (une commune réputée en saleté), sur l’hygiène de leur milieu afin d’éviter les maladies d’origine environnementales, et  de mieux prendre soins des personnes drépanocytaires qui vivent dans leur communauté », a-t-elle déclaré.

Prenant parole pour la circonstance, Joseph KAYEMBE, secrétaire général de HPE, a présenté  ‘‘Nounou Jus’’, qui est selon lui, une solution pour les personnes souffrant de l’anémie SS, car il contient le fer, le potassium, le calcium, le manganèse, le cuivre et le zinc.  Et d’ajouter : « un enfant qui souffre de la drépanocytose, et qui prend régulièrement ce jus, ne tombe pas régulièrement malade, car le fer et d’autres éléments contenus dans celui-ci aident à la fabrication de l’hémoglobine et des globules rouges ».

Daniel-Curie MAMBA

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 4
    Partages