shadary avec 48 cellules - FCC: premier contact Shadary - 48 Cellules de campagne !

Il ne s’est pas passé 48 heures depuis leur mise en place que les 48 cellules de campagne  du candidat FCC se sont réunies autour de Ramazani Shadary, ce lundi 5 novembre. C’est pour une prise de contact et des orientations par rapport aux cahiers des charges de chaque cellule, mais aussi pour les impératifs du temps et les objectifs à atteindre en prévision des échéances électorales à venir, apprend Scooprdc.net. L’on a noté la présence de tous les  coordonnateurs de différentes cellules qui ont promis de se mettre rapidement au travail avec pour mission de gagner les élections à tous les niveaux de ces scrutins combinés du 23 décembre 2018. L’on retiendra aussi qu’à la fin de la rencontre, chaque cellule a reçu son cahier des charges.

Dans sa communication avec la presse, Lambert Mende, coordonnateur de la cellule de communication a fixé l’opinion sur la dizaine des personnes se disant non “suffisamment” consultées avant la présentation de l’équipe de campagne: « c’est dommage que certaines personnes, une dizaine se disent ne pas être suffisamment consultées pour  faire partie de l’équipe de campagne. Mais vous verrez que la proportion est très négligeable car, sur plus ou moins huit cent membres, lorsque dix personnes désistent, l’écart est vraiment très large” dit l’homme au verbe facile. « On a mis de l’ordre. La seule liste qui compte c’est celle qui comportera la signature du candidat du FCC et qui sera rendue publique incessamment », conclut-il.

Descente ce mercredi sur Mbuji-Mayi

Alphonse Ngoyi Kasanji est l’homme le plus heureux car sa province est la première à bénéficier de l’installation de l’équipe provinciale de la campagne du candidat FCC à la présidentielle. Scooprdc.net apprend qu’Emmanuel Ramazani Shadary lui-même va, ce mercredi 07 novembre, faire le déplacement de Mbuji-Mayi. Dans sa suite, Néhémie Mwilanya, directeur de cabinet du président de la République et coordonnateur de Comité stratégique du FCC, le premier ministre Bruno Tshibala et d’autres hautes personnalités politiques du Kasaï oriental dont le député national José Mpanda. Le programme prévoit un grand meeting le jeudi 08 novembre au Stade Kashala Bonzola, au cours duquel sera présentée l’équipe provinciale de la campagne.

Mais une présence qui risque de faire tâche d’huile et gâcher la fête à Mbuji-Mayi, souffle-t-on à Scooprdc.net, c’est celle du premier ministre Bruno Tshibala. D’après les informations parvenues à votre média en ligne, il risque de faire essuyer le cortège des pierres. L’homme ne serait pas toléré dans le fief naturel d’Etienne Tshisekedi pour, lui reproche-t-on, avoir trahi. « Shadary ferait mieux de le soustraire de sa délégation pour éviter un désagrément dans sa descente à Bakwanga », conseillent certains leaders du Kasaï Oriental clairvoyants qui se sont confiés à Scooprdc.net et dont le média en ligne garde l’anonymat.

Georges Ilunga.

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 15
    Partages