Tapez pour rechercher

Politique

FCC-Kasaï Central : Kambayi se proclame le seul roitelet !

Le gouverneur du Kasaï central, Denis Kambayi Cimbumbu a affirmé, dimanche  28  octobre à Kananga, être le seul qui chapeaute le Front Commun pour le Congo (FCC) en province.  Il l’a fait savoir au terme de la réunion dite d’éveil des consciences avec les cadres et les candidats  des partis politiques membres de la Majorité présidentielle en province. « Les représentants du FCC au niveau des provinces sont des gouverneurs, il n’y a pas de débats à faire là-dessus. Au sommet, nous avons  le Comité stratégique qui est là et les gouverneurs de toutes les 26 provinces ont été appelés pour signer la charte de notre machine à broyer qui est le FCC et ce sont eux qui en sont les animateurs dans leurs régions respectives », a-t-il répondu à la question du permanent de scooprdc.net sur place.

La réponse de Denis  Kambayi vient lever le flou sur le leadership au Kasaï central de cette plateforme électorale soutenant la candidature d’Emmanuel Ramazani Shadary aux élections du 23 décembre prochain. En Août dernier, une  guéguerre s’est laissée voir entre le ministre Joseph Kapika, membre du Comité stratégique et le gouverneur Denis Kambayi. Le premier, en mission à Kananga pour l’installation officielle du bureau provincial de FCC, est rentré sans remplir sa mission, visiblement courroucé après avoir été taclé par le second.

En effet, Denis Kambayi avait le jour où était prévue la réunion préparatoire de la cérémonie d’installation, convoqué une autre réunion avec presque le même agenda dans sa résidence officielle, appelant les mêmes cadres de la Majorité à attendre sine die la sortie officielle de la plateforme. Cette configuration du FCC dans les provinces, font remarquer certains observateurs à Scooprdc.net, fait penser à l’époque du MPR-Parti où les gouverneurs des régions (province) étaient tous des présidents de région du MPR. Une histoire qui se répète malheureusement au XXIième siècle où ces méthodes hitlériennes ou staliniennes sont déjà révolues.

Van Frédéric Tshilanda


sed quis Donec Nullam eleifend tempus leo dolor Praesent quis, tristique felis