Redevabilité politique : Patrick Muyaya présente son bilan à l’Assemblée

Patrick Muyaya - Redevabilité politique : Patrick Muyaya présente son bilan à l’Assemblée

Devant une foule composée principalement de ses électeurs réunis dans la salle de Fal Bob à Bandalungwa, le député national Patrick Muyaya a comme un employé loyal rendu compte à ses employeurs en leur présentant, ce vendredi 12 Octobre, le bilan de ses 7 ans de mandat à l’Assemblée nationale. L’élu du Parti Lumumbiste Unifié (PALU), et président du Réseau de Jeunes parlementaires a brossé ses réalisations à l’hémicycle, et projeté brièvement sa vision pour l’avenir.

Pour commencer, Muyaya a rappelé à son auditoire le rôle du député consigné dans l’article 100 alinéas 2 de la constitution qui stipule que : « …le parlement vote les lois. Il contrôle le gouvernement, les entreprises publiques ainsi que les établissements et les services publics » ; avant de démontrer le record battu par leur législature en termes de vote des lois.  « …nous ne pouvons parler de notre bilan sans reconnaître les efforts collectifs de notre assemblée qui a voté 182 lois, c’est un record », se réjouit-il tout en reconnaissant cependant le fait que ces dernières ne sont pas suffisamment vulgarisées. « C’est un échec de notre part » avoue-t-il.

Abordant ses réalisations, l’élu de la Funa a commencé par ses initiatives, alors qu’il était membre du bureau provisoire de l’assemblée nationale, qui ont consisté à révolutionner la radiotélévision nationale Congolaise RTNC 3, avec  dont notamment : ‘‘présentez-vous honorable, ’’ et autres, afin  ‘‘de permettre au peuple de connaitre ses élus’’ ; en passant par quelques questions orales et écrites à son actif, dont la question orale sur la planification ; question écrite sur le meurtre des congolais en Inde ; question d’actualité sur l’expulsion des Congolais de Brazzaville et question d’actualité sur la gestion du code 243 ; avant de terminer par ses missions de plaidoyers sur terrain en portant haut les problèmes du peuple aux décideurs, particulièrement les difficultés de la jeunesse Congolaise, afin que ceux-ci y trouvent des solutions. ‘‘Ces plaidoyers ont été réalisés par le canal des médias, les rencontres avec les autorités politico-administratives et les missions diplomatiques’’.

Parlant de vision, Patrick Muyaya a expliqué brièvement ‘‘ Objectif Kinshasa’’ qui est son programme pour la législature prochaine, qui passe par : « une ville sûre : sans criminalité, sans délinquance, sans Kuluna ; une ville plus seine : en assurant une bonne gestion des déchets, en assainissant l’environnement ; une ville plus sociale : dans laquelle d’éducation, la santé, l’emploi sont garanti ». Il a aussi insisté sur le vote utile basé sur les idées, le fond avant la forme, un vote dans lequel le tribalisme n’est pas un critère d’éligibilité, un vote basé sur les compétences.

Lire aussi :   Résultats présidentiels de la CENCO : chiffres non conformes ni à la vérité ni à la justice !

Aux chapitres de témoignages, le député Henri-Thomas Lokondo a reconnu en Patrick Muyaya « un jeune compétent, qui dit les choses sensées »’. Al Kitenge, opérateur économique a témoigné de la sagesse qu’a Muyaya en l’invitant à ‘‘continuer à coacher ses pairs jeunes’’ qui ont besoin de son encadrement.

                                                                                                        Daniel-Curie Mamba

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Adresse e-mail non valide
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
26°
bourrasques
humidité: 65%
vent: 4m/s OSO
MAX 30 • MIN 24
34°
Sam
34°
Dim
33°
Lun
33°
Mar

Les plus populaires

accumsan commodo Aliquam leo. ut Sed