Tapez pour rechercher

Actualité

Incendie de Mbuba : 39 morts, bilan officiel du gouvernement central

Une délégation gouvernementale dépêchée par le président de la République et conduite par le VPM José Makila a effectué une descente dans le Kongo central aussitôt après l’incendie survenu samedi 06 octobre à Mbuba, village situé près de Kisantu, en allant vers Kinshasa. Contrairement au bilan de 50 ou 60 morts avancé par la société civile, José Makila parle de 39 morts dont 20 calcinés et 19 qui ont succombé de leurs blessures. Il fait savoir que les 19 morts ayant succombé de leurs blessures sont gardés à la morgue de Kisantu tandis que les 20 calcinés ont été enterrés en bonne et due forme selon les règles. « Ils ont été identifiés par le médecin légiste venu de Kinshasa et inhumés à Kasangulu en bonne et due forme, pas dans la fosse commune, chacun avec son cercueil dans sa tombe », précise José Makila en s’insurgeant contre ceux qui ont donné un bilan de plus de 50 morts : « on ne peut pas tricher avec la mort. Jusqu’à présent c’est le bilan exact, mais il peut évoluer au fur et à mesure parce que ce sont les blessures graves ».

Quant aux personnes brulées, le Vice-Premier Ministre et Ministre des Transports et Communication indique qu’elles sont 84 qui ont été acheminées à Kinshasa et réparties dans les différents hôpitaux de la capitale. A la question de savoir si l’identité du propriétaire du camion-citerne meurtrier est connue, José Makila déclare que le travail est en train d’être fait par les enquêteurs. Pendant ce temps, un communiqué de la Présidence de la République décrète un deuil de trois jours, mais sans toutefois préciser quel jour commence ce deuil.

Lire aussi :
Mgr Fridolin Ambongo sur RFI : « Je ne pense pas que mon retour à Kinshasa va changer ma nature »

Ginno Lungabu


massa at venenatis, risus. Nullam amet, accumsan et,