Kasaï central : le député Elie Ngalamulume, figure de proue des politiciens instables !

Elie Ngalamulume - Kasaï central : le député Elie Ngalamulume, figure de proue des politiciens instables !

S’il y a un record bien battu d’instabilité politique, le député provincial Elie Ngalamulume l’a bien réalisé par son passage dans différents partis politiques. L’homme de 51 ans, élu en 2006 dans le territoire de Demba à la suite de premières élections démocratiques au pays sous les couleurs de l’Union pour la Majorité républicaine (UMR), parti politique de Médard Luakabuanga, est passé par d’autres formations politiques dont il a porté avec fierté les effigies, malheureusement pour de courtes durées.

De l’UMR à l’Alliance Chrétienne pour la Démocratie et le Développement (ACDD), parti cher au gouverneur du Kasaï oriental Alphonse Ngoyi Kasanji, son actuelle maison, le député de Demba est passé par Alliance des Démocrates Libéraux Radicaux (ADEL/Radicale) de l’ancien président de l’Assemblée provinciale du Kasaï occidental, OMer Mijimbu. Il quittera ce dernier pour adhérer au Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) avant de choisir l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) de Modeste Bahati. Soit en somme, cinq partis politiques en 12 ans de son mandat prolongé comme député provincial.

Une instabilité qui fait penser au manque de conviction, de constance et d’idéal, des valeurs phares reconnues aux politiciens sérieux, selon plusieurs spécialistes de la question politique. Son vagabondage n’est pas également bien interprété par ses anciens alliés, William Kazumba Mayombo, cadre de l’AFDC et alliés dernière structure politique où était la star Elie Ngalamulume avant de passer à l’ACDD dont il est fédéral. Sans mâcher les mots, Kazumba l’a traité, on le cite : « d’un prostitué politique à la quête de la santé financière », fin de citation.

Lire aussi :   Delly Sessanga : "Moïse Katumbi ne fera pas de l'opposition à Fatshi"

Reproche qui ne semble pas troubler le moral de l’intéressé. Avec tout son courage réuni, Elie Ngalamulume brandit à tout celui qui prête attention ses réflexes, dit-il, « d’un politicien visionnaire ». Et d’expliquer pour ce qui est de son départ de l’AFDC et alliés pour son nouveau parti politique : « j’ai découvert un plan dangereux dans les chefs des camarades de ce regroupement politique qui visaient à m’écarter de ce grand rendez-vous électoral du 23 décembre en ne m’alignant à aucune échéance ; considérant mon poids politique et le souci de toujours servir mon peuple qui n’a cessé de me réclamer. C’est ainsi que je me suis décidé de virer dans l’ACDD qui est un autre parti politique de la Majorité présidentielle, et donc, je suis toujours en famille » se console-t-il, balbutiant sur les raisons l’ayant poussé à quitter d’autres partis politiques précités.

Quelle sera la prochaine destination de la star Elie Ngalamulume ? S’interroge tout Kasaïen qui ne le voit pas demeurer longtemps fidèle à Ngoyi Kasanji. Mais pour l’instant, l’homme de Demba qui ne s’est pas du tout exprimé sur la question, tient coûte que coûte à rafler et par quelle n’importe voie, un siège pour le compte de son nouveau parti. Pour cela, Elie Ngalamulume est candidat tant aux législatives nationales que provinciales dans la circonscription électorale de Demba, a appris scooprdc.net.

Lire aussi :   Loi électorale : le M17 recommande que chaque circonscription publie ses résultats

Van Frédéric Tshilanda.

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
29°
ciel dégagé
humidité: 61%
vent: 2m/s ONO
MAX 26 • MIN 24
33°
Mar
34°
Mer
31°
Jeu
31°
Ven

Les plus populaires

eget commodo nunc Sed porta. libero leo mattis at odio sem, Praesent