Tapez pour rechercher

Environnement

Réhabilitation des routes à Kinshasa : Luhaka et Kimbuta au four et au moulin !

Les travaux d’élargissement de l’avenue Kasavubu dans la commune de Bandalugwa ont été lancés, ce jeudi 27 septembre (photo ci-haut). Ce, après que le président de la république a donné l’injonction (Lire l’article de Scooprdc.net intitulé « Kinshasa : Il eût fallu que Kabila passa par Bandal… »). Ces travaux sont exécutés par l’Office de Voirie et Drainage (OVD), sous la supervision conjointe de l’Hôtel de ville et du ministère des ITPR. Ils vont consister dans le premier temps, à supprimer la zone qui séparait les deux bandes de l’avenue dans son tronçon compris entre l’arrêt Bakayawu et l’avenue Kisangani, avant d’arriver au Pont Lunda Bululu et y installer un séparateur en béton armé.

En deuxième lieu, selon le gouverneur Kimbuta, cette route sera prolongée derrière la station Total de Bakayawu en traversant le camp Kokolo pour déboucher sur l’avenue Libération, ex-24 Novembre dans son intersection avec le boulevard Triomphal. Ce qui impliquera la destruction de toutes les habitations érigées sur cette trajectoire. D’ailleurs sur place, le gouverneur André Kimbuta a ordonné la destruction d’un enclos d’une parcelle derrière cette station Total qui se trouve sur la trajectoire de la nouvelle route, et dont la vente s’est faite illicitement (NDLR : on attribue cette vente à Joseph Kokonyangi, ministre de l’Urbanisme et Habitat du gouvernement central).

Chantier de Bongolo…

Faisant d’une pierre deux coups, le gouverneur André Kimbuta et le ministre des ITPR Thomas Luhaka en ont profité pour visiter le chantier ouvert sur l’avenue Bongolo où les travaux entrepris consistent à renouveler l’asphalte sur la chassée, construire des caniveaux et redresser le pont sur la rivière Kalamu souvent envahi par les inondations à cause notamment des immondices qui sont jetées dedans.  (Photos ci-dessous).

Chantier de Bokasa…

André Kimbuta et Thomas Luhaka ont aussi visité le chantier sur l’avenue Bokasa. Ici, les travaux de bétonnage de la chaussée sont déjà effectués de l’avenue Kabambare jusqu’à quelques mètres du rail sur l’avenue Itaga (Photo ci-dessous).

D’après les ingénieurs de l’OVD, cette artère longue de 3,5Km partant du Boulevard du 30 juin jusqu’à l’avenue Funa sera totalement bétonnée. Et la façon dont le bétonnage se fait (20 cm d’épaisseur), la durée de vie de cette route est estimée à cent ans. C’est au moins 5,5 millions de dollars américains qui s’engloutissent dans la réhabilitation de l’avenue Bokasa. Fausse note, c’est l’état des caniveaux bouchés par des bouteilles en plastique et autres saletés jetées par la population (Photo ci-dessous).

D’où l’appel du gouverneur Kimbuta envers les habitants des communes de Kinshasa et Barumbu à la propreté et au respect de l’hygiène pour la survie de leur avenue en pleine réhabilitation.

Chantier de l’Equateur

Enfin, le gouverneur de Kinshasa et le ministre des ITPR se sont rendus le même jeudi 27 septembre sur un autre chantier sur l’avenue Equateur dans la commune de la Gombe. L’OVD refait ici la chaussée de cette avenue dans le tronçon compris entre les avenues de la Paix et du Port. Mais au regard de la défectuosité de la voirie de la ville de Kinshasa, tous ces chantiers ne présentent qu’une goutte d’eau dans l’océan. Beaucoup d’avenues sont à refaire dans toutes les 24 communes de la capitale pour désengorger la circulation. C’est en termes de milliards de dollars américains. Et c’est visiblement de la mer à boire pour le gouvernement congolais…

Georges Ilunga


felis libero. commodo libero fringilla ut consequat. odio