PolitiqueRDC-Législatives 2018 : Grand boulevard ouvert au FCC pour la majorité parlementaire à l’Assemblée nationale

26 septembre 2018
scooprdc-banniere-1
Sonas Baniere 1
https://scooprdc.net/wp-content/uploads/2018/03/Palais-du-peuple-800x533.jpg

Pendant que l‘opposition congolaise n’a que les yeux braqués sur le fauteuil présidentiel pour lequel elle a aligné plus de dix candidats sur les 21 retenus définitivement par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le Front Commun pour le Congo (FCC) qui en a aligné qu’un seul, a ficelé bien ses calculs sur les législatives nationales.  Selon les statistiques que Jérôme Bonso, président de la Ligue Nationale pour les Elections Libres et Transparentes (LINELIT) et secrétaire permanent d’Agir pour des Elections Transparentes et Apaisées (AETA), a fourni à Scooprdc.net, sur 15.355 candidats députés nationaux enregistrés pour les élections de décembre prochain, 11.712 sont du FCC. L’Opposition n’a aligné que 3.638 candidats. Les restes sont des indépendants.

En termes de taux de participation, fait remarquer l’expert en matière électorale, Jérôme Bonso, le camp au pouvoir s’est engagé à 76,2% et l’opposition à 23,6%. D’après les enquêtes de Scooprdc.net, il y a des circonscriptions électorales dans lesquelles l’opposition n’a pas présenté des candidats. Même si d’aucuns estiment que ce n’est pas la quantité qui compte mais plutôt la qualité, la valeur et le poids de ces candidats, beaucoup d’observateurs doutent que du nombre 3 fois plus de candidats FCC par rapport à l’Opposition que cette dernière ait une majorité parlementaire.  Selon Jérôme Bonso, l’équation parait très difficile pour l’Opposition et le pouvoir actuel a plus de chance de conserver sa majorité dans le prochain parlement et pourra l’élargir.

Lire également :   Echec de Shadary : mauvais choix de Kabila, mauvaise campagne électorale ou trahison du FCC ?

Agnelo Agnade 

Inscrivez-vous à la Newsletter

ultricies dolor. vel, Aenean non eget luctus id sed ipsum commodo ut