NOGEC ATELIER DE CAPACITATION - RDC-Elections : la NOGEC en atelier de capacitation de ses candidats aux législatives prochaines

Réunis autour de son président Constant Mutamba, le regroupement politique NOGEC et Alliés organise depuis ce mardi 25 septembre, un atelier de renforcement de capacités de ses candidats députés nationaux et provinciaux, en vue de maitriser, non seulement la loi électorale, mais également et surtout d’appréhender et de comprendre les enjeux qu’il y a autour du renouvellement de la classe politique en RDC. Avec comme invités Jérôme Bonso et Freddy Mulumba, respectivement expert en matière électorale et Directeur Général Adjoint de la RTNC, cet atelier dénommé « atelier de capacitation des candidats aux élections législatives nationales et provinciales » a fait savoir aux participants que la campagne électorale impose des exigences physiques, psychologiques, morales, de moyens financiers, humains et matériels conséquents.

Partant des explications fournies par l’expert en matière électorale, les participants ont aussi été instruits sur la manière de saisir les cours et tribunaux en cas de contestation. La compétence de la personne qui doit engager le regroupement politique, qui saisir et quant faut-il saisir. Saisissant cette occasion, Constant Mutamba a voulu cet atelier participatif. Voilà pourquoi échangeant avec ses camarades candidats, il a à la manière d’un enseignant transmis sa vision de la politique qu’il définit comme un art des objectifs et de moyen de les atteindre. Cependant, le « crocodile » comme l’ont surnommé ses camarades s’offusque de constater que rien de pire que ce qui se passe en RDC : « …les congolais vivent une sorte d’esclavagisme où du grand-père au petit-fils applaudissent un seul leader ou le fils de celui-ci ainsi de suite. Certains politiciens les deviennent, juste par héritage et non par un engagement personnel. Voilà pourquoi la NOGEC cherche des selfs made men… ».

NOGEC ATELIER DE CAPACITATION 2 - RDC-Elections : la NOGEC en atelier de capacitation de ses candidats aux législatives prochaines

Pour le président de la NOGEC, l’organisation de cet atelier permettra à ce que les candidats puissent bien affronter les prochaines échéances électorales avec ou sans la machine à voter. Cette capacitation est diversifiée, allant de la connaissance de la loi électorale au scrutin proprement dit, de sorte qu’au sortir de cette session de formation, que le regroupement puisse atteindre les objectifs qu’il s’est fixé à savoir rafler la majorité absolue à l’Assemblée provinciale de Kinshasa, faire élire au moins 10 députés nationaux et avoir une dizaine de sénateurs.

Par ailleurs, le président de la NOGEC projette dans les jours à venir une retraite avec ses mêmes candidats, en vue de peaufiner cette fois-ci de stratégies pouvant les mener à atteindre les objectifs fixés par la NOGEC. Car dit Constant Mutamba, la génération actuelle a la lourde responsabilité de renouveler la classe politique dirigeante pour que la RDC aspire au développement. Cette foi envers la jeunesse dit l’orateur, a poussé le regroupement NOGEC et Alliés de placer plusieurs candidats jeunes et surtout de femmes plus que n’importe quel parti politique.

L’atelier se poursuivra au courant de la semaine jusqu’à la démonstration par les experts de la CENI du vote à l’aide de la machine à voter.

Nzakomba

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 4
    Partages