Equateur - Rejet de la candidature de Jean-Pierre Bemba par la CENI : les notables du Grand Equateur protestent !

Dans une déclaration parvenue à scooprdc.net,  les notables de cinq provinces qui formaient il y a peu le Grand Equateur (Tshuapa, Mongala, Equateur, Sud-Ubangi et Nord-Ubangi) fustigent ce qu’ils qualifient des « manœuvres visant l’invalidation de la candidature du sénateur Jean-Pierre Bemba à l’élection présidentielle ». Sans ambages, ils dénoncent l’instrumentalisation de la Commission Electorale Nationale (CENI) par le pouvoir en place à travers des injonctions intempestives au risque, font-ils remarquer, de conduire le pays au désastre. « La Centrale électorale s’est écartée du principe de la neutralité et du respect de la loi en se substituant  au législateur et au juge par l’interprétation orientée et cavalière de la loi électorale », peut-on lire dans cette déclaration rendue publique, ce jeudi 30 août.

Déplorant l’attitude de Judas Iscariote qu’a affichée un fils de l’Equateur pour s’être levé le premier enfin d’annoncer tambours battants dans les médias le plan macabre d’invalidation de Jean-Pierre Bemba (NDLR : allusion faite à Alain-André Atundu Liongo, porte-parole de la Majorité Présidentielle), les notables du Grand Equateur mettent en garde tout autre ressortissant de cet espace du pays qui se laisserait instrumentaliser pour les intérêts égoïstes qui n’honorent par leur Grand Equateur et ne profitent pas à la Nation congolaise.

Sans perdre espoir, ils invitent la Cour constitutionnelle à assumer avec impartialité et professionnalisme son rôle de la plus haute juridiction en disant le droit dans le dossier Jean-Pierre Bemba qui est entre ses mains.

Owandi.

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 12
    Partages