Jean Mabaya 1 - Jean-Philibert Mabaya Gizi Amine : parcours d’un candidat présidentiable !

Né à Masima Nimba le 06 septembre 1949, c’est à l’école Madai de sa ville natale qu’il obtient son certificat d’étude primaire en 1962, deux ans après l’accession du pays à l’indépendance. En 1969, il est diplômé d’Etat des humanités scientifiques, option Math-Physique, au collège Saint François-Xavier de Kikwit. Il entreprend ses études supérieures en 1969 à la Faculté polytechnique de Louvanium, actuel Université de Kinshasa, où il sera enrôlé avec ses camarades étudiants pendant près d’une année avant d’en sortir en 1975, avec le grade d’ingénieur civil en construction.

Entre 1975 et 1985, il est successivement informaticien, Directeur des Etudes du Génie Civil et Directeur du département du Génie Civil. En 1986, il est nommé Directeur Chef de Département à l’Onatra, actuelle Société Congolaise des Transports et des Ports (SCTP) avant d’être promu en 2000, Administrateur Directeur Technique et ensuite Administrateur Directeur Général de la même Entreprise ainsi que Président de l’Association Nationale des Entreprises du Portefeuille, ANEP.

Jean Mabaya 2 - Jean-Philibert Mabaya Gizi Amine : parcours d’un candidat présidentiable !

De 2002 à 2006, il est conseiller à la Direction Générale de l’ONATRA. C’est en 2006 qu’il fait son entrée dans l’arène politique par son élection comme Sénateur du Kwilu et Questeur élu au Sénat de la RDC. MABAYA est aussi membre de la Commission Economico-Financière et de la Bonne Gouvernance du Sénat. Président du Groupe National ACP-UE/ SENAT RDC.

Ce n’est donc pas étonnant que le Regroupement Arc-en-ciel du Congo (ACC) ait jeté son dévolu sur cet homme, non seulement intelligent et intellectuel mais également sage, réservé et sobre pour la Présidentielle du 23 Décembre 2018. Ainsi, candidat déclaré à la Présidentielle, Jean-Philibert Mabaya Gizi Amine, rêve d’un Congo nouveau et plus fort. L’actuel questeur du Sénat et Président du Regroupement Arc-en-ciel du Congo, fort de son expérience de par ses multiples stages à l’extérieur du pays, notamment au Japon à l’initiative de l’Agence de Coopération Internationale JICA, tout comme en France où il a effectué un stage de 6 mois à la Société Nationale de Chemin de Fer  sur le fonctionnement du Chemin de Fer Français mais également en Allemagne et France où il a effectué plusieurs stages dans le cadre de ses activités Parlementaires, cet homme, à l’intelligence avérée, entend s’employer à la restauration non seulement de la dignité de l’homme Congolais mais aussi de la Justice Distributive.

Jean Mabaya 3 - Jean-Philibert Mabaya Gizi Amine : parcours d’un candidat présidentiable !

En tant que futur président de la République, Mabaya Gizi Amine s’engage à unifier le pays.  Il promet  la sécurité et envisage également la promouvoir la protection de l’environnement. Candidat parmi les 26 qui cherchent à briguer la magistrature suprême, le Président de l’ACC entend œuvrer à la transformation des Congolais en les remettant au travail ainsi que pour son bien-être social. MABAYA, l’homme d’une expérience politique avérée, se présente comme le candidat idéal tout indiqué, capable de faire du Congo, un pays au cœur de l’Afrique, plus fort économiquement.

La carte qui gagne pour les uns et « Etekiama: Etuta Ekota » pour les autres, comme le surnomme la population du Grand Bandundu, Mabaya se déclare favorable pour une candidature commune de l’opposition pour bien affronter aux prochaines échéances électorales, une Majorité Présidentielle peu disposée à voir l’opposition faire un Front Commun. La Refondation d’un État  de Droit, la Bonne Gouvernance au sein des institutions de l’État et la Justice Distributive, restent le Cheval de Bataille de Mabaya Gizi Amine.

NL

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 12
    Partages