Tapez pour rechercher

previous arrow
next arrow
Slider
Economie

Vième Conférence de l’UAT : Okundji plaide pour le transfèrement du siège à Kinshasa

La Vième Conférence ordinaire des plénipotentiaires de l’Union Africaine de Télécommunications (UTA) qui se tenait pendant deux jours à Safari Park Hôtel de Nairobi, s’est clôturée ce vendredi 17 août.  Ces assises des ministres des pays membres ont dressé l’état des lieux de l’UAT, notamment en ce qui concerne l’aspect financier et la régularité des membres. Il s’agissait  en d’autres termes de faire un bilan de la réglementation et de la régulation des TIC en Afrique. Mais également de partager l’expérience sur les bonnes pratiques entre Etats membres, d’identifier les nouveaux défis de l’économie numérique et d’envisager les perspectives réglementaires idoines.

Les ministres des Etats membres ont procédé durant cette conférence, à l’examen du projet de plan stratégique quadriennal 2019-2022 de l’Union et par la même occasion à la consolidation des propositions communes africaines en vue de les soumettre aux travaux de la Conférence de Plénipotentiaires de l’Union Internationale des Télécommunications (PP-18), qui aura lieu du 29 octobre au 16 novembre 2018 à Dubaï aux Emirats Arabes Unis.

Une retombée positive pour la RDC, le ministre de PT-NTIC, Emery Okundji, qui la représentait, est parvenu à ramener la discussion sur le transfèrement du siège de l’UAT vers Kinshasa. En effet, c’est depuis 21 ans que ce siège de l’Union Africaine de Télécommunications a été délocalisé de Kinshasa vers Nairobi au Kenya, suite à l’instabilité politique causée par les rébellions. La demande d’Emery Okundji de revoir Kinshasa abriter le siège de l’Union a suscité un débat houleux dans la salle, apprend scooprdc.net. Mais le numéro 1 congolais de PT-NTIC a rassuré ses collègues que les conditions sécuritaires  et la stabilité politique que présente la RDC, favorisent le retour du siège de l’Union à Kinshasa. La donne peut donc changer.

Owandi.

  • 12
    Partages

sit non dolor venenatis, odio consequat. venenatis ipsum