Chutes de Kakobola - Barrage de Kakobola : Ingele Ifoto annonce l'électricité dans 12 mois à Kikwit !

Le Ministre de l’Energie et Ressources Hydrauliques, Jean-Marie Ingele Ifoto a annoncé, samedi 11 août, que la ville de Kikwit sera électrifiée sans 12 mois alors que la cité de Gungu aura déjà le courant dans 6 mois. Le projet Kakobola touche déjà à sa dernière phase. Après la construction du barrage dont les essais à vide ont été réalisés avec succès depuis le deuxième semestre de l’année 2016, la dernière étape demeure la distribution. Ainsi, les travaux de construction des lignes de transmission et de réseaux de distribution commencent déjà dans moins d’un mois.

Le gouvernement congolais a signé samedi avec le consortium des sociétés MOHAN et APS  un contrat pour la réalisation des travaux des lignes électriques et réseaux de distribution afin d’alimenter les villes de Kikwit, les cités de Gungu, Idiofa ainsi que leurs environs. La société Wapcos Limited recrutée par l’Etat congolais s’assurera de l’exécution et de la qualité des travaux.  Le groupe indien MOHAN et APS est chargé d’exécuter rapidement les travaux.

Le Ministre Ingele Ifoto qui a signé le contrat, au nom du gouvernement congolais, a rappelé devant les députés nationaux et notables de la province du Kwilu, qu’il veillera au strict respect du délai fixé au groupe indien. « Je vous demande de tout mettre en œuvre pour que les travaux se terminent dans le délai convenu et que l’ouvrage soit remis à son maître à la satisfaction du gouvernement et des populations riveraines », a insisté Ingele Ifoto.

Selon le Ministre Ingele, le projet Kakobola date de longtemps et les populations locales doivent désormais bénéficier du bienfait de l’électricité. D’où, dit-il, l’heure de la concrétisation du projet a sonné. Il a appelé, à cet effet, le GCK qui est le maître d’ouvrage délégué et Wapcos, l’ingénieur-conseil du gouvernement congolais, d’être assidus au travail et de bien accompagner le consortium indien pour l’aboutissement heureux du projet.

A cette occasion, il a rendu un vibrant hommage au chef de l’État, Joseph Kabila pour son implication personnelle dans la réalisation de ce projet. Projet qui permet, selon lui, d’offrir à la population de cette province l’accès à l’électricité en vue d’améliorer ses conditions et booster son économie. Il a également remercié la population, les élus, les notables du Kwilu qui ont accompagné le gouvernement dans la réalisation de cet imposant ouvrage. « Notre joie est comblée. Nous avons un courant qui est sur le site mais on ne sait pas éclairer Gungu, Idiofa et Kikwit. Maintenant, nous allons faire la ligne et de distribution », a expliqué Ingele visiblement très ravi.

Le gouvernement indien, à travers Exim Bank of India, a accordé le financement. Les accords de prêt ont été signés entre les gouvernements congolais et indien. « C’est un prêt », a précisé le Ministre de l’Energie et Ressources Hydrauliques. Et d’ajouter  que : « nous avons procédé à la sélection. Exim Bank of india a émis un avis de non objection. Les travaux seront exécutés par MOHAM et APS. Nous avons notre oeil, c’est Wapcos Limited ». 

Le site sera doté d’un titre foncier. Présent à cette cérémonie, le Ministre des Affaires Foncières, Lumeya Dhu Maleghi, élu et natif de Kikwit, a promis tous les titres fonciers pour sécuriser le site. Il a, par ailleurs, souligné que l’électricité va accélérer le développement de la province. Pour éviter toute éventuelle spoliation, le Ministre des Affaires Foncières a prévenu que le site est entrain d’être borné. Les agents du cadastre s’y affairent déjà. « A la fin des travaux, on aura un titre foncier pour la centrale. On ne veut pas avoir des problèmes de spoliation », a-t-il indiqué.

Au nom du Caucus des députés nationaux du Kwilu, Florent Gabuba a salué la signature de ce contrat qui va accélérer le processus de transport et de distribution du courant dans la ville de Kikwit, Gungu, Idiofa et leurs environs.

Sachez que cette fois-ci, le gouvernement a prévu d’électrifier toutes les localités environnantes de Kakobola, Kikwit, Gungu et Idiofa. Si le projet de la ligne Inga-Katanga avait choqué en privant de nombreux congolais du courant partout où les lignes de transport passent mais celui de Kakobola a tenu compte de cet aspect là. Les habitants de différents villages dont lignes de courant passeront sur leurs têtes, bénéficieront de l’électricité.

A. Mobateli

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 11
    Partages