Shadary 2 - FCC : Shadary, candidat-surprise de Kabila à la présidentielle !

« Le comble chez Joseph Kabila, ce qu’il est difficile de lire dans ses pensées », disait un député national très proche de la famille présidentiel à scooprdc.net dans un entretien privé. « Il écoute avec toutes les attentions du monde, mais ne se précipite pas à répondre. Parfois on est dans l’embarras parce que l’on ne sait pas s’il est d’accord ou pas avec ce qu’on lui dit. Bref, il nous est imprévisible dans son calme monastique », concluait l’interlocuteur du média en ligne. Cette imprévisibilité du Raïs s’est avérée avec le choix contre toute attente, d’Emmanuel Ramazani Shadary comme candidat présidentiable du Front Commun pour le Congo (FCC).

En effet, de tous les noms cités parmi les potentiels dauphins, Joseph Kabila n’a jeté son dévolu sur aucun. L’exercice soumis aux différents regroupements du FCC à Kingakati de lui présenter quatre candidats, n’a servi à rien, car dans aucune liste, même pas celle du PPRD, se trouvait le nom de Ramazani Shadary. Mais, Shadary serait-il un bon cheval pour la course ? Bien que les langues ne se soient pas encore déliées officiellement, le choix de Joseph Kabila a coupé le souffle à beaucoup de poids lourds du FCC en général et de la Majorité Présidentielle en particulier. Il fallait voir l’expression du visage de Lambert Mende pendant qu’il annonçait cette candidature. Un visage lourd et froissé.

Face à leurs egos, beaucoup d’observateurs ne voient pas des poids lourds comme Minaku, Bahati, Matata, Boshab, Henri Mova et toute la clique katangaise s’aligner sincèrement derrière Emmanuel Ramazani Shadary. Le dépôt en indépendant de la candidature à la présidentielle par le tout kabiliste désir Kin-Kiey Mulumba, était-ce un acte de rébellion anticipé ? Ce qui est vrai,  Shadary n’est pas un poids lourd pour la compétition face à n’importe quel candidat de l’opposition, Martin Fayulu soit-il. Il ne fait pas non plus l’unanimité au sein du FCC, l’hypocrisie mise à part. Alors sur quelle stratégie compte Joseph Kabila pour le faire passer ? La machine à voter tant décriée ? Possible. Mais certains esprits éclairés pensent que JKK n’est qu’aux prémisses de son plan de conservation du pouvoir, ceci n’est que l’acte 1.

Owandi.

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 18
    Partages