Carole Agito - Indemnisation record de la Sonas : 788 sinistres payés au mois de juillet à Kinshasa !

Ce chiffre réalisé par la Société nationale d’Assurances (SONAS) parait un record pour tout assureur : 788 dossiers indemnisés en quatre jeudis du mois de juillet qui vient de s’achever !  Et ce record ne concerne que les branches d’assurance automobile, vie et incendie. A travers cet exercice institué chaque jeudi, la SONAS, sous le leadership de sa directrice générale Carole Agito, tient mordicus à respecter ses engagements vis-à-vis des souscripteurs des polices d’assurances.

De ces 788 dossiers, 202 ont été payés le 5 juillet, 175 le 12 juillet, 201 le 19 juillet et 201 le 26 juillet. Tous ces chiffres ne concernent que la ville de Kinshasa. Mais cette opération d’indemnisation s’est également déroulée dans les 80 agences sur l’ensemble du pays. Dans l’ensemble, il s’agit de la réparation des véhicules de luxe et autres accidentés dont les frais ont été pris en charge par la SONAS auprès des concessionnaires et des garages spécialisés, mais également de la remise des kits orthopédiques et payement des frais médicaux des sinistrés internés dans les institutions hospitalières de Kinshasa.  Ce geste a été salué par les bénéficiaires.

Mais comment procéder en cas d’un accident de circulation ?

Pédagogiquement, cinq étapes sont à suivre. Primo, faire appel à un OPJ affecté à la Police de circulation routière pour constater l’accident et veiller à ce que le PV soit établi conformément aux faits tels qu’ils se sont produits. Secundo, vérifier sur le lieu d’accident en cas de collision avec un autre véhicule si l’adversaire est assuré. Au cas où vous causez des dommages corporels à une personne, il est recommandé à l’assuré de prendre en charge les premiers soins de la ou des victime(s) en vue de sauver la vie humaine. Les frais engagés seront remboursés par la SONAS.

Tertio, faire la déclaration d’accident dans les huit (8) jours qui suivent l’accident, auprès de l’agence la plus proche. Vous devez impérativement vous munir de votre preuve d’assurance. Il est conseillé d’éviter de faire une fausse déclaration. Celle-ci entraîne la déchéance de la garantie et des poursuites pénales. Quarto, en cas d’exhibition de preuve d’assurance par l’adversaire, exiger de la SONAS qu’un numéro soit attribué au dossier et demander un accusé de réception précisant toutes les pièces requises pour la gestion du dossier.

Quinto enfin, orienter les victimes vers l’agence SONAS gestionnaire du contrat pour sa ou leur prise en charge et, éventuellement, son ou leur indemnisation, dans le cas où on est soi-même responsable de l’accident. Mais si c’est l’adversaire qui est responsable de l’accident, et qu’on est soi-même assuré seulement en responsabilité civile, vérifier si l’adversaire est assuré et l’inviter à suivre et respecter les différentes étapes prévues en la matière. Mais au cas où l’adversaire n’est pas assuré, l’on peut le poursuivre en justice conformément au Code civil pour réparation.

Pour le traitement rapide des dossiers, il est demandé de faire diligence en introduisant toutes les pièces demandées par la SONAS en original, car la gestion et le règlement de votre dossier en dépendent. Ainsi, la SONAS s’engage à régler le dossier dans les 30 jours qui suivent le dépôt de la dernière pièce demandée. Les agents de la SONAS étant des salariés, aucune commission ni pourboire n’est exigible en échange des services qu’ils rendent. L’OPJ qui établit le PV est chargé de transférer ledit PV au Parquet Général. L’assuré doit entrer en contact avec l’OPJ ayant établi le procès-verbal pour avoir le numéro du PV transféré au Parquet, car le dossier doit être transféré au Parquet dans les 48 heures qui suivent. L’assuré après avoir obtenu le numéro du PV transféré au Parquet Général par l’entremise de l’OPJ, va adresser une lettre pour levée copie dudit Procès-verbal au Procureur Général de la République.

Ginno Lungabu

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 10
    Partages