Alexis Thambwe Mwamba 3 1 - Injurieux envers les journalistes : Alexis Thambwe Mwamba sous embargo de l’UNPC !

Le ministre d’Etat de la justice est mis sous embargo pendant six mois et menacé de poursuite judiciaire devant la Cour de cassation. C’est la décision prise, ce vendredi 20 juillet, par l’Union Nationale de la Presse Congolaise (UNPC) contre Alexis Thambwe Mwamba qui s’est donné le plaisir d’injurier gratuitement les journalistes en les traitant de « minables », de « misérables » et de « malheureux » à la Tripartite CNSA-Gouvernement-CENI, lundi dernier. La mesure de l’UNPC intervient après que le ministre injurieux ait refusé de présenter des excuses aux professionnels des médias qu’il a insultés sans raison. Ainsi donc, aucun média, radio ou télévision, presse écrite ou en ligne ne parlera à partir du ce 24 juillet jusqu’au 24 janvier 2019 d’Alexis Thambwe Mwamba, ni couvrira ses activités.

Aussi, une marche avec comme point de chute la Primature est prévue en vue de remettre un mémorandum d’indignation au premier ministre Bruno Tshibala contre le comportement peu « excellent » de son membre du gouvernement. Ensuite une plainte écrite sera déposée auprès du procureur général près la Cour de cassation pour injure publique. « Vu son passé, Alexis Thambwe Mwamba n’a aucune leçon de morale à donner aux journalistes », à martelé Joseph-Boucar Kasonga Tshilunde, président national de l’UNPC appuyé par les représentants de plusieurs structures des journalistes à qui, il a demandé d’être solidaires avec cette décision en vue de faire respecter le journaliste même si celui-ci est pauvre.

L’action de Néhémie Mwilanya sapée par Thambwe Mwamba

Pendant que le directeur de cabinet du président de la république salue l’accompagnement important des journalistes dans la vulgarisation de la vision du Front Commun pour le Congo (FCC) et sollicite leur adhésion à cette plateforme créée personnellement par le Raïs, voilà qu’un Thambwe Mwamba dont le poids politique est quasi-nul dans la Majorité présidentielle, vient gâcher la démarche. Avec ces insultes d’un haut cadre du FCC, que dirait encore Néhémie Mwilanya aux journalistes, lui qui leur a déclaré le 07 juillet dernier, citons : « pour nous, vous êtes devenus des partenaires dans ce grand projet initié par le chef de l’Etat et qui met au centre de la démarche notre pays, le Congo qui est votre pays également » ?

Ce qui est vrai, à part son arrogance, sa mégalomanie, sa vantardise et sa médisance, Alexis Thambwe Mwamba n’apporte rien dans la famille politique du Raïs. L’homme a été incapable par deux fois à se faire élire au Maniema, son soit disant fief. N’ayant pas une base, politiquement il ne pèse pas. « A Kindu, il n’a aucune considération comme l’a Augustin Matata Ponyo. Mais nous ne comprenons pas pourquoi  le Raïs le nomme toujours !», confie un cadre de la MP à scooprdc.net.  D’après les recherches du média en ligne, l’arrogant ministre d’Etat de la justice se doit sa « force » et sa « protection » depuis Mobutu, d’une « loge ». Est-ce les effets retour de la loge qui le rendent moins humain, asocial ? Aux « frères » de vous répondre.

Agnelo Agnade.

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 30
    Partages