Constant Mutamba et Joseph Kabila 1 - Constant Mutamba de NOGEC sur la RTNC : “dans le FCC, il n’y a pas d’Opposition ni de Majorité. Là-bas c’est le Congo”

Intervenant dans l’émission “Point de vue” d’Oscar Kabamba sur la Radio-Télévision Nationale Congolaise (RTNC), le président de la Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) s’est époumoné à prêcher les fondamentaux du Front Commun pour le Congo (FCC). Me Constant Mutamba est parti de la définition de cette plateforme électorale dont l’autorité morale est le président sortant Joseph Kabila, en passant par l’objectif fondamental de celle-ci avant de donner la raison de l’adhésion de sa structure NOGEC au FCC.

Dans l’entendement de Constant Mutamba, le FCC est une philosophie ou vision qui consiste en la défense de la patrie. “Nous sommes avant tout des patriotes et quand nous parlons de patriotes, nous voyons le panafricanisme. Voilà pourquoi dans la plupart de cas les jeunes de NOGEC, par moment, laissent pousser des cheveux comme du temps de la deuxième République. C’est une philosophie du panafricanisme”, explique-t-il.

Parlant de l’objectif fondamental du FCC, Constant Mutamba revient sur la nécessité de présenter une candidature unique à la présidentielle de la république. “Nous avons cédé une partie de nos egos. NOGEC voulait à tout prix présenter son candidat président de la république, mais à partir du moment où nous, regroupements politiques autonomes et indépendants, avons accepté de signer la charte constitutive du FCC, de la manière la plus libre possible, nous n’allons plus aligner des candidats présidents de la république. Nous allons nous soumettre tous à la candidature unique que l’autorité morale du FCC nous présentera”.

Justifiant enfin la raison fondamentale qui a poussé la NOGEC d’adhérer au FCC, Mutamba déclare : “dans FCC, il n’y a   pas d’étranger, il n’y a que des congolais. Il n’y a pas d’opposition moins encore de majorité, là-bas c’est le Congo. Ce sont des Congolais qui se sont rassemblés pour parler Congo, pour défendre l’intégrité territoriale du Congo, pour repenser en fait le système de gestion pour que le rêve congolais soit enfin possible. Voilà pourquoi nous nous retrouvons dans FCC”. A croire ou pas, scooprdc.net a écrit !

Ginno Lungabu

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 69
    Partages