LES MUSULMANS DE KANANGA - 9ème Conférence annuelle de la COMACO : des croyants sensibilisés sur la culture de la paix et l'obéissance aux autorités établies

La neuvième Conférence annuelle de la Communauté Musulmane Ahmadiyya au Congo, (COMACO/Kasaï central), dénommée “Jalsa salana” a vécu du 06 au 07 juillet à Kananga, chef-lieu du Kasaï central. Pendant deux jours dans la cours de la mosquée Bashrata, les dignitaires de la religion ont appelé au respect des prescrits du Coran, livre saint et invité à la culture de la paix. “L’objectif de cette conférence est d’établir la vraie éducation de l’islam, apporter l’assistance à notre pays en encadrant les fidèles et croyants en ce qui concerne la paix et l’obéissance aux autorités établies par nous tous”, a dit Farhad Ahmed, représentant du numéro 1 de la Communauté en RDC et missionnaire en chef au Congo central.

Les responsables de  la religion ont également rejeté les accusations portées sur l’islam d’être une religion terroriste. Pour Fahrad Ahmed, aucune parole du prophète et nulle part dans le saint Coran, aucun exemple ne crédite le terrorisme exercé par quelques égarés qui prétendent faire la djihad. Celle-ci, précise-t-il, signifie faire la prédication avec le saint Coran et l’argument et non avec la lance et l’épée. Les enseignements auxquels ont adhéré les invités d’autres religions, cas du chrétien François, content d’être édifié : ” nous avons sûrement compris que  la paix est partagée par toutes les religions notamment l’islam, mes zones d’ombre et mes préjugés sur eux sont balayés “, a-t-il affirmé.

Au moins 900 personnes parmi lesquelles 160 invités ont répondu présentes à la conférence. Satisfaction de Ramiz Mahmoud, missionnaire en chef de  la COMACO au Kasaï central qui a salué, on le cite ” une évolution immense “ dans le travail abattu.

Van Frederick Tshilanda

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 10
    Partages