Emery Okundji et les sud coréens - Télécoms en RDC : Korea Telecom très alléchée !

La société sud-coréenne Korea Telecom est intéressée par le secteur des télécommunications en RDC. Une délégation de cette firme qui a fait le déplacement de Kinshasa et conduite par Mme K.J. Lee, présidente et CEO de Global Trade and Finance Inc., a été reçue en audience, ce mercredi 27 juin, par le ministre de PT-NTIC, Emery Okundji. Spécialisée en fibre optique, Korea Telecom qui souhaiterait travailler avec le Gouvernement congolais sous forme d’une joint-venture, manifeste son intérêt d’investir dans les infrastructures des télécoms.  Pour ce faire, Mme Lee a demandé à Emery Ukundji de proposer rapidement un projet bancable, tout en lui signifiant que la société Korea Telecom est bien implantée en Afrique, notamment en République du Congo où elle exécute un projet financé par la Banque Mondiale.

Pour un pays continent comme la RDC, fait remarquer Emery Okundji à ses hôtes, les besoins en infrastructures des télécommunications sont énormes. Seul, le gouvernement ne peut les satisfaire. D’où, son encouragement des partenariats public-privé en vue de relever le défi dans un pays dont le taux de pénétration est encore de moins de 35%. Le ministre de PT-NTIC a rassuré la délégation sud-coréenne constituée également des investisseurs du secteur bancaire et celui de l’Energie solaire, que la réforme législative en cours dans le secteur des télécoms s’inscrit dans le cadre de sécurisation juridique des investissements privés.

Quant au projet, alors qu’Emery Okundji estime qu’il revient à Korea Telecom de le présenter clairement avant que soit envisagé tout partenariat, la délégation coréenne estime pour sa part que c’est au Ministère de présenter un projet autour duquel le partenariat sera signé. Un compromis a été trouvé pour qu’une autre rencontre ait lieu ce jeudi 28 juin ; le temps d’harmoniser avec les experts du Ministère sur un projet réalisable. Déjà, au PT-NTIC, l’idée d’une mise en place d’une société des télécommunications congolaise, n’est pas exclue.

Il faut noter qu’avant les sud-coréens, Emery Okundji a ouvert dans la matinée le séminaire informatif sur les solutions de communication à larges bandes LTE innovantes pour les réseaux de toute taille, organisé par la société israélienne Telrad Networks à l’attention des administrations et opérateurs des Télécoms de la RDC. Telrad Networks qui a 60 ans d’expérience et implantée dans 150 pays à travers le monde, vient proposer ses services dans les entités gouvernementales en proposant des solutions en infrastructures informatiques sans fil. Après le Burkina Faso et le Sénégal, l’entreprise s’intéresse à la RDC.

Georges Ilunga

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 14
    Partages