Nathalie Lusamba - Sadisme à Kananga : une fillette de 5 ans violée par un homme de 80 ans !

Un homme d’environ 80 ans a violé une fillette de 5 ans provoquant l’évanouissement  de la mère de la victime. Le fait s’est produit vers 9 heures de ce jeudi 28 juin au quartier Kamayi, dans la commune de Kananga.  L’homme a été surpris en flagrant délit dans ses installations hygiéniques par la grande sœur de la victime. Ayant entendu les pleurs et s’approchant pour s’enquérir de la situation, la grande sœur de la victime a trouvé le bourreau sur sa sœur en train de commettre son forfait.

Acte que condamne avec la dernière énergie Mme Nathalie Kambala (photo ci-haut), secrétaire exécutive provinciale de l’ONG Femmes Mains dans la Main pour le développement du Kasaï Central. « Ça doit s’arrêter ! On est en train de toucher à la dignité des femmes comme  ce n’est pas possible ! », se révolte-elle avant de s’exclamer : « n’y a-t-il pas d’autorités sur cette ville pour décourager ce genre des choses, quelle est la valeur de la femme au Kasaï Central ! ».

Mme Kambala Luse salue tout de même la vigilance de la population qui a vite dénoncé le fait et l’invite à plus de dénonciation afin de décourager ces bévues qui deviennent de plus en plus récurrentes dans la ville de Kananga. Pour l’instant, le sadique violeur se trouve devant la justice. Le souhait d’un plus de kanangais est qu’il y réponde de son acte et soit sévèrement puni. Il faut noter que selon le rapport reçu de la Division provinciale du genre, famille et enfant,  plus de 1800 cas de violences sexuelles documentés en l’espace de 6 mois, soit de janvier à juin 2018, sont enregistrés au Kasaï Central.

Elysée Lusamba.

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 180
    Partages