Lac Munkamba 1 1 - Kasaï central : fête du 30 juin à Munkamba, le gouvernement Kambayi rassure quant à la sécurité des participants

Le ministre provincial de l’intérieur et sécurité, Matthieu Ntolo Mutatayi, a tenu jeudi 28 juin à rassurer dans un entretien avec scooprdc.net des dispositions de sécurité mises en place pour le déroulement de la fête d’indépendance de la RDC au lac Munkamba ce samedi 30 juin 2018. C’est à 100km de la ville de Kananga en territoire de Dimbelenge. « C’est l’autorité provinciale qui a programmé la descente à Munkamba pour  la célébration de la fête de l’indépendance, on ira à Munkamba et on reviendra; Munkamba n’est pas un coin géographique différent des autres, tout est pris en compte pour que la fête soit une réussite » confie-t-il.

 

Il s’agit d’une réponse aux inquiétudes mêlées aux incertitudes soulevées à deux jours de  la célébration par quelques cadres et animateurs des institutions de  la province; inquiétudes dues, non seulement  aux nouvelles qui courent sur la ville faisant état de la probable attaque des insurgés opérant sous le label de Kamuina Nsapu/Branche de Dimbelenge, qui seraient sous le contrôle d’un certain seigneur de guerre redouté du nom de Mabele, mais également aux récentes attaques de miliciens d’une famille à Kamuandu, dans le territoire de Dibaya.

 

Un animateur d’une des institutions de la province sous couvert d’anonymat, se confiant à scooprdc.net lâchait,  nous le citons : « nous sommes contraints d’effectuer avec nos véhicules le déplacement de Munkamba mais j’ai peur d’effectuer un voyage éternel pour rien. Presque toute la ville est saisie d’imminentes menaces d’attaque de Mabele, je crains personnellement faire partie de victimes. En plus de cela, vous savez que la semaine dernière une famille a été la cible des attaques des miliciens dans  la gare Kamuandu à Dibaya : un père décapité, cases brûlées et certains enfants avec les stigmates de cette violence, tout ceci nous inquiète et porte à croire que notre vie sera mise en péril », criait-il  avec une voix rauque et un air déçu.

 

Mais le ministre Matthieu Ntolo Mutatayi est confiant et semble tout minimiser. « Ce qui s’est passé à Kamuandu peut se passer partout à travers le monde. Ce sont les actes de banditisme, c’est un acte isolé qui s’est passé dans une localité bien déterminée et quelques heures après, la situation n’inquiète plus personne », déclare-il. C’est pour la première fois qu’un gouverneur, même pas du temps de l’ex-province du Kasaï occidental, décide de célébrer un anniversaire de l’accession de la RDC à la souveraineté nationale et internationale à Munkamba.  Les raisons qui ont poussé le gouverneur Denis Kambayi à le faire sont dans l’article de Scoprdc.net : « 30 juin au Kasaï central : ça se fête au lac Munkamba » publié il y a plus de deux semaines.

 

Van Frederick Tshilanda

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 32
    Partages