Kananga ISTKA - Kananga : juste un peu de bonne volonté, les ravins peuvent être transformés en abris de grandes bâtisses.

Le développement est une question essentiellement de volonté et les grands acteurs font moins de bruits. L’exemple n’est pas à tirer ailleurs, un acteur social l’a prouvé localement. Voilà l’Institut Supérieur Technique de Kananga (ISTKA), Ex ISIC, construit dans un des ravins du centre ville. Ce somptueux et merveilleux cadre de l’enseignement supérieur en chantier presque fini au numéro 9 de l’avenue Kasavubu, quartier Malandji, en diagonale du bureau de la Police de Circulation routière, est l’œuvre de José Oudney Ndaye, coordonateur de l’ONG Social Développement Center (SDC).

 

Ceux qui ont connu cet espace et ce vieux ravin aujourd’hui transformé ne peuvent plus le reconnaître. Le professeur Mazarin Mfuamba Katende, revenant de l’Europe où il a été aux études a, à l’occasion d’une conférence débat animée sur ce site, été agréablement surpris et a lâché, nous citons : « Que ce beau ! C’est ça le sens du développement… », fin de citation.

 

Les deux ministres du gouvernement central en charge de l’Enseignement Supérieur et Universitaire Théophile Mbemba (ancien) et Steve Mbikayi (actuel) ne se sont pas retenus lors de leurs différentes missions de viabilité des institutions de leur ressort effectuées sur place, à saluer « les efforts gigantesques déployés par un privé dans le cadre du développement ».

 

Que dire des impressions d’autres sommités de différents domaines qui ont visité l’ISTKA ! Il s’agit là d’une bonne leçon donnée aux mieux friqués et principalement aux décideurs politiques qui, dans la plupart des cas ne font que leurrer la population avec des promesses véritablement populistes. Le message est clair, quand un privé l’a fait, le pouvoir public provincial avec toute la puissance financière dont il dispose peut en faire autant. Voilà des préoccupations qui devaient nous placer dans une sorte d’émulation et faire de nous de véritables acteurs du développement de notre terroir. Les discours seuls ne suffisent pas!!!

 

Van Frederick Tshilanda

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 39
    Partages