AAB 1 - Politique-RDC : A.A.B, nouveau regroupement politique à l’actif de la Majorité présidentielle

Présenté ce dimanche 24 juin à la Foire Internationale de Kinshasa (FIKIN) par le député national Chadrack Bayetula son président, Action Alternative pour le Bien-être et le changement (A.A.B) a fait le plein du chapiteau de la FIKIN à l’occasion de sa sortie officielle. Composé jusqu’ici de 17 partis politiques dont ECT, AARC, CDTCU, ACDP, LDIC, UPCO, FOP pour ne citer que ceux-là, exclusivement de la Majorité présidentielle (MP), ce regroupement politique se veut tout d’abord allié de l’autorité morale de la MP Joseph Kabila. Devant les présidents de ces différents partis, les députés, ministres, personnalités politiques et un nombre important de sympathisants, le président Chadrack Bayetula a, après avoir rendu hommage à Joseph Kabila, présenté les animateurs de différentes structures de ce regroupement et livré son message du jour.

D’après Chadrack Bayetula, AAB est crée le 10 mars 2018 pour le bien-être social et le changement. Mais le fait de le lancer au mois de juin est pour lui significatif : c’est un mois symbolique au cours duquel la RDC avait été affranchie du joug colonial. « Il ne nous reste plus que l’indépendance économique », martèle Chadrack Bayetula et aussi poursuit-il « la CENI en ce même mois vient de convoquer le corps électoral, ce qui prouve qu’il y aura bel et bien élection ». L’orateur du jour fustige le paradoxe d’un pays immensément riche mais avec une population croupissant dans la pauvreté. Voilà, dit-il, qui justifie le sens du combat de son regroupement politique.

Sous un vacarme de cris des militants des partis membres, le député Chadrack Bayetula affirme que son regroupement est prêt pour affronter les élections. Sûr de sa plateforme, le président d’A.A.B affirme que son regroupement politique alignera les candidats à tous les niveaux. Quant aux objectifs de AAB, le speaker du jour dévoile son ambition : « nous voulons être un grand regroupement au sein de la MP dans le parlement à venir. Pour le reste, nous le gardons comme stratégie de campagne. Nous alignerons les candidats dans toutes les circonscriptions. A.A.B est ouverte à toute adhésion, des partis ou personnalité politique n’ayant pas encore trouvé un regroupement pour les élections et partageant avec elle le même idéal ».

Tel a été l’essentiel de la communication de l’Action Alternative pour le Bien-être et le Changement à la population kinoise. Mais par crainte de l’espionnage politique qui lui paraît être comme une arme fatale pour mettre « K.O » ses adversaires, le président de l’A.A.B a déclaré ne pas avoir déballé toute la stratégie électorale de sa plateforme.

Nzakomba 

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 8
    Partages