Ensemble Ndjili 3 - Moïse Katumbi au meeting d’Ensemble à Ndjili : « …je viens à Kinshasa déposer ma candidature… »

Il a finalement eu lieu ce samedi 09 juin à la place Sainte Thérèse de Ndjili, le meeting d’Ensemble pour le Changement, regroupement politique soutenant la candidature de Moïse Katumbi à la présidentielle de décembre prochain. Devant une foule en liesse et chauffée par le modérateur de la circonstance, le député national Jean Bertrand Ewanga, tous les ténors de cette plateforme étaient présents : Pierre Lumbi, « Baba wa Katanga» Kyungu wa Kumwanza, José Endundo, les Sessanga (père et fils), Adam Bombole, Christophe Lutundula, Pierre Pay-Pay, Claudel-André Lubaya, JC Vuemba,… pour ne citer que ceux-là.

Après avoir présenté chaque leader à la population, Ensemble pour le Changement a surpris l’assistance en annonçant l’intervention de Moïse Katumbi en direct de l’Europe par Skype. En entendant d’entrer en contact avec l’Europe, le secrétaire général du Mouvement des Lumumbistes Progressistes (MLP) et représentant personnel du député prisonnier Franck Diongo, a délivré au public le message de son président. De sa cellule de prison, Franck Diongo a tenu à ce que les Kinoises et Kinois sachent qu’il est de cœur avec eux et surtout qu’ils tiennent bon car la victoire est proche.

1x1.trans - Moïse Katumbi au meeting d’Ensemble à Ndjili : « …je viens à Kinshasa déposer ma candidature… »

Pendant que les mots du SG de MLP s’achevaient, l’image de Moïse Katumbi apparut sur l’écran géant monté pour la circonstance. Hystérie générale de la foule qui n’en croyait pas à ses yeux. Aux premiers mots prononçaient par l’ex–gouverneur du Katanga en Lingala, la foule a instantanément entonné des chansons de tout genre en l’honneur de celui qu’ils qualifiaient déjà de « Président de la République ». Il faut dire que ce direct réalisé entre Moïse Katumbi et la foule a galvanisé à tel point que l’on pouvait lire l’émotion sur le visage du Président du TP Mazembe.

Dans une brève allocation, le candidat d’Ensemble pour le Changement a donné les grandes lignes de son projet. Il a promis aux congolais de hisser la RDC au rang des pays riches du continent africain car le potentiel tant humain que financier existe, mais malheureusement il est détourné pour d’autres fins obscures que pour l’intérêt du Congo. Comme dans un discours de campagne, l’homme de Kamalondo a promis aux Congolais réunis sur la Place Sainte Thérèse de s’occuper de la situation d’eau, d’électricité, des salaires, des bourses d’étude, de la solde de militaires, de la réfection et construction des infrastructures de santé, de l’enseignement… « L’argent, il y en a au Congo », a martelé Moïse Katumbi.

1x1.trans - Moïse Katumbi au meeting d’Ensemble à Ndjili : « …je viens à Kinshasa déposer ma candidature… »

Evoquant le sujet d’acquittement de Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi a dénoncé l’injustice dont a été victime l’ancien vice-président de la république et Président du Mouvement de Libération du Congo (MLC) à la Cour Pénale Internationale et a pris l’engagement de la combattre dans le pays une fois élu. « Pour notre développement nous devons combattre l’injustice, la corruption et toutes ces mauvaises choses. Aujourd’hui notre justice est instrumentalisée, cette situation va cesser bientôt ».

Au sujet du processus électoral, le candidat d’Ensemble pour le Changement demande aux Congolais de récuser la machine à voter. Il a ainsi promis de venir lui-même en personne déposer sa candidature à la CENI. Sur un ton solennel, il dit : « soyez rassuré à partir d’aujourd’hui que je viendrai moi-même à Kinshasa déposer ma candidature ». Annonce interrompue par des cris et des chants. Sans incident, la foule a été congédiée par le secrétaire Général Delly Sessanga selon l’heure prévue pour la fin de la manifestation.

Nzakomba   

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 51
    Partages