Brutshi 1 - RDC-Justice : un fils de Bruno Tshibala accusé de viol !

L’affaire se gère encore chez madame Jeannine Mabunda, représentante personnelle du chef de l’Etat en charge de la lutte contre les violences sexuelles et le recrutement d’enfants. Celle-ci essaye de réconcilier les deux familles pour une issue heureuse et moins tapageuse de l’affaire de viol qui implique Bertrand Tshibala, fils du premier ministre Bruno Tshibala. Ce dernier est accusé d’avoir eu un rapport sexuel forcé avec une fille de seize ans d’un ancien vice-ministre du Budget.

D’après les informations parvenues à Scooprdc.net, le fils Tshibala a fait enlever cette fille au sortir de l’école au courant de cette semaine et l’a violée. La source de Scooprdc.net confirme que vierge de son état, la victime a été sérieusement violentée à tel point qu’elle aurait saigné. Elle a décidé d’en parler à son père. Ce dernier, blessé dans son for intérieur, exige que justice soit faite. Car il en va de la dignité, non seulement de sa fille, mais également de la famille entière. Pour cela, il refuserait toute négociation à l’amiable qu’envisagerait le ministre d’Etat et ministre de la Justice.

Face à ce qu’il considère déjà comme des manœuvres dilatoires pour surseoir ce dossier, l’ancien vice-ministre dont Scooprdc.net tait expressément le nom pour l’honneur de la fille violée, déclare : “je veux une justice juste pour sauver l’honneur de ma fille”. Tout en menaçant de mettre tout à nu au cas où ce dossier sera gelé, le père de la victime décrie l’éducation base ratée du violeur de sa fille.

Comme si la famille Tshibala est poursuivie par un signe indien, un autre dossier oppose l’épouse du premier ministre à une famille à Lemba dans une affaire de parcelle mal achetée. La confrontation entre les deux parties était prévue, ce vendredi 08 juin, au Tribunal de Grande Instance de la Gombe. En effet, Mme Tshibala aurait acheté cette parcelle à 140.000USD, mais sans le consentement de certains ayants-droits. Furieuse, elle a fait coffrer celui qui lui a vendu ladite parcelle. Dossier à suivre.

Agnelo Agnade

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 609
    Partages