Stephane Kituntu - CCTV : Kitutu, victime de la machine à voter de Naanga !

Suspendu mardi 22 mai dernier de ses fonctions de Directeur Général de Canal Congo Télévision (CCTV), Stéphane Kitutu O’leontwa se trouve être victime de la guerre croisée entre la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et le Mouvement de Libération du Congo (MLC), parti de Jean-Pierre Bemba Gombo. Son péché, c’est d’avoir laissé passer sur CCTV le spot publicitaire de la CENI sur la machine à voter. Cette suspension verbale et par téléphone, lui a été signifié par Jean-Pierre Bemba lui-même depuis sa cellule de la prison à La Haye. Ce, apprend scooprdc.net, sur plainte de Mme Eve Bazaïba, secrétaire général du MLC. « Comment peut-il faire passer cette publicité alors que nous opposition, nous ne sommes pas d’accord avec cette machine », s’est lamentée fortement la dame de fer du MLC à l’instar d’Hérodias à la recherche de la tête de Jean-Baptiste.

Comme deuxième accusation d’Eve Bazaïba communiquée à Jean-Pierre Bemba, la CENI aurait versé 1,5 millions USD pour ce spot y compris un pot de vin pour acheter la conscience de Stéphane Kitutu en vue de déstabiliser le MLC. « Quoi ? 1 million cinq cent mille dollars pour un spot publicitaire ! », s’est exclamé le DG suspendu au téléphone avec Jean-Pierre Bemba avant de lui donner la vraie somme négociée de 1.500 USD qui ne sont même pas encore versés par l’annonceur.

Cette suspension étonnerait tout observateur d’autant plus que CCTV n’est pas une télévision du MLC bien que son propriétaire soit président de ce parti. Pour preuve, CCTV Matadi est en panne depuis plus de trois mois. Personne au MLC n’a sorti l’argent pour renouveler l’émetteur qui ne coûte que 15.000 USD. D’après les indiscrétions parvenues à scooprdc.net, le directeur provincial de cette chaîne au Kongo central poireaute dans la capitale et se bat seul pour trouver un autre émetteur. Mme Eve Bazaïba à qui le problème a été posé, n’y a réservé aucune suite favorable. Par contre, on l’a vue acheter son propre matériel pour sa radio chez elle dans la Tshopo.

Pourquoi refuserait-on de diffuser un spot publicitaire alors que CCTV est une chaîne commerciale qui jusqu’à preuve du contraire ne vit essentiellement que des recettes de publicité ?  Pourquoi s’en prendre directement au DG qui, dans ses attributions ne négocie pas les marchés, tâche exclusive de la direction commerciale ? Quelle est cette manière humiliante de suspendre un haut cadre d’entreprise de surcroît un respecté de la presse congolaise ?   C’est de cette manière que les donneurs des leçons de bonne gouvernance du MLC comptent diriger avec les états d’âme demain le grand Congo ? Sans crainte d’être contredit, c’est du bonnet blanc, blanc bonnet avec ceux qui dirigent le pays actuellement.

Nzakomba.

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 51
    Partages