Norbert Ezadri et Ensemble - Bunia : une manifestation d’Ensemble pour le Changement interdite ce samedi matin !

L’hôtel Musco de Bunia vit une situation inhabituelle dans la matinée de ce samedi 19 mai. Il est ceinturé par un dispositif important des policiers et militaires venus juste empêcher l’organisation de la cérémonie d’installation des structures de l’Ensemble pour le Changement en Ituri. Le coordonateur régional de cette plateforme politique alignée derrière Moïse Katumbi qui séjourne à Bunia depuis deux semaines, déclare à scooprdc.net que le responsable de la Police lui a téléphoné tard dans la nuit pour lui communiquer la décision d’interdiction de cette cérémonie alors que depuis plus de trois jours, confirme Norbert Ezadri, le maire de Bunia était non seulement informé mais également invité à cette manifestation. « Si vous vous entêtez, vous vous en prendrez qu’à vous-même », l’a averti ce responsable de la Police au téléphone.

Norbert Ezadri ajoute que le vice-gouverneur de l’Ituri, Pacifique Ketha, a intimé l’ordre au gérant de Musco pour que cette manifestation n’ait pas lieu à son hôtel. Déjà ce matin, les policiers et militaires dépêchés sur le lieu se sont comportés comme d’habitude en indisposant les habitants de l’hôtel et en brutalisant les militants des partis membres de l’Ensemble pour le Changement venus très tôt pour cette cérémonie. « Des téléphones et argent leur sont ravis », témoigne l’ancien rapporteur de l’Assemblée nationale devenu katumbiste. « Le président de la CENI, Corneille Nangaa, a tenu une conférence hier ici à Bunia pour sensibiliser les Ituriens et leur confirmer la tenue des élections en décembre. Nous, nous nous inscrivons dans cette logique de sensibilisation de nos membres  pour ces élections, mais on nous interdit. Je ne comprends pas pourquoi veut-on une chose et son contraire », se lamente le coordonateur régional d’Ensemble pour le Changement en Ituri.

Agnelo Agnade

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 30
    Partages