constant Omari 1 - Coupe du monde 2026 : Constant Omari en lobbying en Écosse pour la candidature du Maroc

Il porte très haut la voix du Maroc, mieux de l’Afrique. Le congolais Constant Omari, deuxième vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF) et président de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) s’est fixé un challenge : arracher l’organisation de la deuxième coupe du monde en Afrique. Pari difficile mais pas impossible, explique-t-il. Avec Hamad, le président de l’organe faîtier du football africain, ils ne dorment pas. Ils toquent à toutes les portes. Ils utilisent leur carnet d’adresses pour convaincre les dirigeants des fédérations, des confédérations autour de l’ambitieux projet marocain.

Constant Omari Selemani était ce lundi 14 mai  à  Glasgow en Écosse avec le Ministre honoraire marocain des sports et le secrétaire de la Fédération royale marocaine de Football pour présenter la candidature du Maroc. Au stade de Glasgow, siège de la fédération, ils ont expliqué au président de la Fédération écossaise de Football le séduisant projet marocain. Le numéro 1 du football écossais a été impressionné par les ambitions du Maroc pour l’organisation de la coupe du monde 2026. « La qualité du projet et la manière de le présenter ont touché la haute direction du football écossais », s’est flatté Constant Omari pour qui le chemin jusqu’au 13 juin (date de la désignation du pays organisateur de la coupe du monde 2026) est encore long mais trop rassurant.

1x1.trans - Coupe du monde 2026 : Constant Omari en lobbying en Écosse pour la candidature du Maroc

Pour sa cinquième campagne et pour cette première phase finale à 48 équipes, le Maroc prévoit de disposer de 12 stades, dont les cinq existants seront totalement modernisés. Des gros moyens sont mobilisés. Trois autres stades ultramodernes sont en projet, à l’image du Grand Stade de Casablanca et ses 93.000 places, « enceinte nationale attendue de longue date par les Marocains », selon le secrétaire général de la Fédération Royale Marocaine de Football.

Après Glascow, le président de la FECOFA se rend mercredi à Lyon en France pour le même exercice en marge de la finale de l’Europe League, puis le 26 mai à Kiev pour la finale de la Ligue des champions d’Europe. Omari et les autres membres de la délégation vont se déployer, aiguiser un argumentaire costaud pour amener les grandes fédérations d’Europe à soutenir la candidature du Maroc, la seule du continent, 18 ans après l’organisation par l’Afrique du Sud d’une coupe du monde sur le sol africain.

Rappelons que le dossier du trio concurrent du Maroc, à savoir  USA-Canada-Mexique s’appuie sur 23 villes présélectionnées dont 4 canadiennes et 3 mexicaines, pour 16 villes candidates avec des stades d’une capacité moyenne de 68.000 places, déjà construits et opérationnels.

Les 207 fédérations membres de la FIFA éliront l’organisateur du Mondial 2026 le 13 juin à Moscou, à la veille de l’ouverture du Mondial russe. Les membres auront le choix entre trois bulletins: l’un en faveur du Maroc, l’autre en faveur du trio USA/Canada/Mexique, ou soit un 3ème bulletin vierge si aucun des deux projets ne les a convaincus.

A. Mobateli

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 42
    Partages