Marcel Ilunga Leu 1 - Chiquenaude politique : Marcel Ilunga Leu convoqué par son parti !

Entre le ministre de l’Industrie, Marcel Ilunga Leu, et ses camarades du parti Les Fédéralistes (LF), c’est désormais du « je ne t’aime pas moi non plus». Leur cohabitation est rouillée et morose. En effet, par sa lettre de ce lundi 14 mai, Roger Lossala Ngondo, président a.i de LF, convoque Marcel Ilunga Leu pour s’expliquer au sujet des griefs portés contre lui. « Notre parti dénommé Les Fédéralistes « L.F » en sigle a constaté depuis quelques semaines un comportement nuisible à ses intérêts vitaux et a enregistré plusieurs plaintes contre votre personne dont la gravité nous pousse à vous convoquer ce mardi 15 mai 2018 au siège du parti à 11heures précises pour explication », lit-on dans cette correspondance.

Parmi les griefs portés contre Marcel Ilunga Leu, il y a la création, l’entretien et l’affiliation à un autre parti politique, à savoir l’Alliance des Fédéralistes pour l’Emergence du Congo (AFEC) ; les attitudes contraires aux options fondamentales du parti ; la violation des statuts du parti ; la personnalisation du cabinet du ministère de l’industrie qui revient de droit au parti ; l’expulsion cavalière et intempestive de tous les membres du parti du cabinet ; le détournement des biens du parti ; les malversations et gabegies financières ; la pratique discriminatoire dans l’exercice de ses fonctions, incitation à la haine ethnique et tribale.

Mais déjà, le concerné réserve une fin de non-recevoir à cette convocation. Les proches de Marcel Ilunga Leu contactés par scooprdc.net, brandissent une décision du Conseil national de Suivi de l’Accord (CNSA) du 11 mai dernier sur le conflit de leadership au sein du parti politique Les Fédéralistes qui le désengage de ce parti. « Sous la médiation du CNSA les protagonistes ont convenu de réserver la dénomination « Les Fédéralistes » au groupe de monsieur Roger Lossala et la création par le groupe de monsieur Ilunga Leu d’un nouveau parti politique dénommé « Front des Fédéralistes au Congo, FONAFEC, en sigle. Le CNSA prend acte de leur engagement et recommande au vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité de réserver la dénomination Les Fédéralistes au groupe de monsieur Roger Lossala puis faciliter l’enregistrement du parti politique Front National des Fédéralistes au Congo (FONAFEC) créé par le groupe de monsieur Ilunga Leu », stipule cette décision du CNSA.

Mais pendant que la structure de Joseph Olenghankoy reconnait l’appartenance du ministre de l’Industrie au FONAFEC, ce dernier est répertorié aussi comme membre de l’Alliance des Fédéralistes pour l’Emergence du Congo (AFEC), parti dont les initiateurs sont sa fille aînée Kazadi Ilunga Gracia et son fils Lewis Ilunga Hans, et ayant son siège au n° 34145 de l’avenue Libakelo dans la commune de Ngaliema. L’acte notarié de l’AFEC date du 16 mars 2018 alors que le parti a été créé le 1er mars 2017.  Mais ce qui n’est pas correct et frise la tricherie et le faux, ce que Kazadi Ilunga Gracia représente parmi les membres fondateurs, la province du Haut-Katanga, son frère Lewis Ilunga Hans représente le Haut-Lomami tandis que leur père Ilunga Marcel représente le Tanganyika sans parler de leur maman Kamwanya Ilunga qui représente le Kasaï. C’est tout de même curieux de voir trois membres d’une même famille (père, fils et fille) appartenir à trois provinces différentes.

Georges Ilunga

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 13
    Partages