Ensemble - Machine Katumbi toujours en marche : « Ensemble pour le Changement » installe les coordonateurs régionaux !

Ils sont 12 coordonateurs régionaux nommés par Moïse Katumbi à être installés par le vice-président de l’Ensemble pour le Changement, Pierre Lumbi. La cérémonie s’est déroulée au siège de G7, ce jeudi 26 avril 2018. Ces coordonateurs sont : Gabriel Kyungu (Grand-Katanga), José Endundo (Grand-Equateur), Boris Mbuku (Grand-Bandundu), Jean-Claude M’vuemba (Kongo central), Franck Diongo (Kinshasa), Richard Kana (Grand-Kasaï oriental), Dieudonné Bolengetenge (Tshopo/Bas-Uele), Esdras Ezadri (Ituri/Haut-Uele), Grégoire Kiro (Nord-Kivu), Jean-Claude Kibala (Sud-Kivu), Joseph Tchomba (Maniema) et Claudel-André Lubaya (Grand-Kasaï occidental). A l’entendement d’Ensemble pour le Changement, les coordinations régionales ne correspondent pas, mieux ne sont pas réparties en fonction des provinces de la RDC. En fait c’est en quelque sorte l’ancienne configuration des provinces qui est gardée.

Pour le secrétaire général d’Ensemble pour le changement, Delly Sesanga, le chiffre 12 étant magique, ces 12 coordonateurs sont comme les 12 apôtres de Jésus-Christ avec mission spéciale de travailler, non seulement pour que Moïse Katumbi soit président de la république, mais également pour qu’Ensemble ait beaucoup de députés nationaux et provinciaux ainsi que de sénateurs.

1x1.trans - Machine Katumbi toujours en marche : « Ensemble pour le Changement » installe les coordonateurs régionaux !

Et à Pierre Lumbi, vice-président d’Ensemble pour le Changement, de rappeler que c’est la CENI elle-même qui a fixé la date du 23 décembre 2018 pour les élections. La communauté internationale et l’Ensemble en ont pris acte. « C’est une date incontournable. Nous irons aux élections et Ensemble ne fait pas seulement de discours, il se prépare sérieusement. Notre conclave de mars dernier en Afrique du sud  a ouvert une longue marche vers les élections. Nous n’avons qu’un seul candidat : Moïse Katumbi », déclare celui qui était ancien conseiller spécial en matière de sécurité du président Joseph Kabila.

Optimiste comme Gabriel Kyungu, Pierre Lumbi confirme l’arrivée de Moïse Katumbi au mois de juin prochain et sa candidature comme président de la république. « Ensemble est une organisation solide avec plusieurs partis politiques ayant pignon sur rue. Avec l’installation de ces 12 apôtres régionaux, c’est un pas de plus vers le 23 décembre », martèle le vice-président d’Ensemble avant de lancer une boutade vers la Majorité présidentielle : « nous attendons des signaux forts chez nos voisins : présentation du candidat président de la république, programme et bilan de deux mandats pour que nous commencions les débats. Nous ne voulons pas d’élections sales, mais plutôt propres. Un pays ne peut pas être géré dans la tricherie. Le pays ne mérite pas ça ».

Owandi.

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 17
    Partages