José Panda 1 - Emergence politique : José Mpanda vole de ses propres ailes avec « Congo Espoir »

Congo Espoir est désormais un parti politique que les Congolais devraient compter parmi  environ 600 enregistrés et agréés au Ministère de l’Intérieur. Son créateur c’est Me José Mpanda Kabangu. Député national depuis 2011 sous le label de l’Alliance Chrétienne pour la Démocratie et le Développement (ACDD), parti  d’Alphonse  Ngoyi  Kasanji,  gouverneur de province du Kasaï oriental, Me José Mpanda  a résolu de voler politiquement de ses propres ailes.

D’emblée, il précise à scooprdc.net qu’entre lui et celui qui peut désormais être appelé son ancien mentor, Alphonse Ngoyi Kasanji, il n’y a aucun pépin, aucune divergence. « Mais lorsqu’un garçon atteint l’âge majeur chez les parents, en bon responsable, il devra quitter le toit parental pour se battre et former son foyer. C’est un choix de liberté », confie José Mpanda à scooprdc.net pour justifier son départ de l’ACDD. Elu comme indiqué sur la liste de  parti dans la circonscription de Mbuji-Mayi, l’autorité morale de Congo Espoir n’est pas un simple député à l’Hémicycle. Il est rapporteur adjoint de la Commission Politique, Administrative et Judiciaire (PAJ) depuis mai 2012.

Fort de cette expérience parlementaire, combinée à celle d’un juriste, d’ancien conseiller du gouverneur de province et d’ancien dirigeant d’un club de football (Sa Majesté Nsanga Balende), José Mpanda déclare vouloir innover avec Congo Espoir en faisant des jeunes des vrais acteurs politiques que des spectateurs. « L’histoire de notre pays nous enseigne que le gouvernement des commissaires généraux intervenu peu de temps après l’indépendance, a été constitué en majeure partie des jeunes étudiants dont l’âge nageait dans la vingtaine. Pourquoi ne peut-on rééditer cette expérience et la pérenniser ? », s’interroge Me José Mpanda avant d’ajouter : « Congo Espoir voudrait responsabiliser les jeunes congolais à la gestion active de la République. Voilà notre leitmotiv. Et comme les élections approchent, notre parti va aligner beaucoup plus de  jeunes aux législatives et provinciales».

Dans son souci d’encadrer les jeunes, déjà José Mpanda octroie depuis plus de quatre ans des bourses d’études  aux lauréats de l’Examen d’Etat de sa province ayant fait au moins 70%. A certaines écoles secondaires et institutions supérieures et universitaires toujours de sa province, il a remis des kits complets d’ordinateurs. Envers les footballeurs, comme qui dirait « chasser le naturel, il revient au galop », l’autorité morale de Congo Espoir ne manque jamais dans le cadre du mecénat d’offrir des jeux des vareuses et autres équipements footballistiques pour leurs épanouissements.

Ginno Lungabu.  

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 1
    Partage