Slider

Mois de la Femme : Carole Agito honore le personnel féminin de la Sonas

Il est exactement 13h16’ ce 23 mars, lorsque Madame Carole Agito, Directeur Général a.i de la Société Nationale d’Assurances (Sonas), fait son entrée au Salon Naomie de Béatrice Hôtel où l’attendait la quasi-totalité des agents féminins de la Sonas-Kinshasa en vue de célébrer le mois de la femme. Ovationnée pendant de longues minutes, Mme Agito a été obligée de faire prier l’assistance pour qu’enfin démarre l’activité du jour.

Introduite par une prière, la manifestation a connu cinq temps forts, à savoir : le mot de bienvenu du point focal de la Sonas, Mme Kalima Mbombo Véronique ; l’allocution de Mme la DG de la Sonas ; l’exposé du Dr Nathalie Kahasha sur le danger provoqué par l’obésité et la rééducation alimentaire; échange-débat et le repas.

Prenant la parole en premier, Madame Kalima commence par rappeler le thème retenu pour cette année au niveau international, notamment : « l’heure est venue : les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes ». Tandis que dans notre pays, renchérit le point focal, le thème choisi est : « Investir dans la force productrice, de la femme rurale priorité de la RDC ». L’intervenante affirme dans son allocution qu’il est universellement admis que le développement humain durable passe obligatoirement par l’intégration des préoccupations des femmes dans les visions politiques, économiques et sociales. Enumérant les avancées connues par les agents féminins de la Sonas sous Carole Agito, la Directeur  point focal de la Sonas-Gombe a, au nom de toutes ses collègues remercié de vive voix Madame la D.G Carole Agito pour ses efforts, combien louables qui ont boosté les valeurs intrinsèques féminines.

Quant à Mme Carole Agito, cette journée était une occasion de réflexion dédiée au personnel féminin de son entreprise, et de se souvenir de ceux et celles de leurs collègues qui ne sont plus de ce monde. Pour elle, célébrer la femme c’est célébrer la vie, car c’est la femme qui est la gardienne de la vie en portant l’enfant dans son sein ; c’est elle qui donne la vie et c’est aussi elle la première éducatrice pour toute personne sur cette terre. « Elle représente le beau, la tendresse et la joie », dit Carole Agito.

Dressant le bilan de ses actions en faveur de la femme au sein de la Sonas, Madame la directrice générale met en exergue son coté managériale, parce que 10 des 32 agences de Kinshasa, soit 31%, sont gérées par des femmes très compétentes et que ce pourcentage pourra s’améliorer du fait que plusieurs agents féminins ont été envoyées en formation à l’étranger (USA, France, Italie, Cameroun, Cote d’Ivoire, Maroc et très bientôt en Australie).

Au regard des thèmes retenus cette année qui mettent un apport positif sur la femme pour la transformation de la société, Madame la D.G a associé à cette réflexion une pensée spécifique en rapport avec la santé de la femme sans laquelle la productivité attendue de cette dernière risque d’être réduite à néant. A cet effet, après plusieurs rencontres au cours desquelles ont été abordés les sujets en rapport avec le VIH SIDA et les MST, le cancer du col de l’utérus, le cancer du sein et même le dépistage par rapport à ces maladies pour les agents féminins de la Sonas s.a à Kinshasa, la D.G s’est résolue d’aborder avec l’aide d’une spécialiste, la question liée à l’obésité, une des sources des maladies cardio-vasculaires ainsi que beaucoup d’autres maladies.

Ainsi donc, soucieuse de son personnel féminin, Mme Carole Agito n’a pas voulu laisser passer cette occasion, pour qu’il apprenne au bénéfice de toute la société. Car instruire une femme, dit-on, c’est instruire toute une nation.

Nzakomba     

À ne pas rater

Lutte contre la Covid-19 par l’immunisation du corps humain : José Mpanda et les scientifiques à l’assaut de la population !

Par Ginno Lungabu. Après l’annonce par le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique, José Mpanda, du...

Ituri : à cause des miliciens FPIC, près de 100.000 personnes privées d’eau à Bunia

Par Ismaël Masiya Akilimali. C'est depuis le mardi 15 septembre que les habitants de la commune de Shari...

Ituri : le lancement du processus de désarmement des miliciens du FPRI fixé au 30 septembre prochain

Par Ismaël Masiya Akilimali. Après une série des réunions tenues à Gety, chef-lieu de la chefferie de Walendu...

Insécurité à Kinshasa : des bandits armés attaquent une maison à Sanga Mamba et emportent tout !

Par Ben Lévi. A Kinshasa, surtout dans les quartiers quelque peu reculés, les populations vivent dans l’hystérie la plus totale lorsqu’il...

RDC-Médias : Ma vérité sur la crise à l’UNPC

Tribune de Joël Cadet Ndanga. Président de la Commission de Formation Professionnelle et Syndicale de l’UNPC, Journaliste et...

À la une

Guerre des ONGs : la Coalition Tous pour la RDC met à nu les intérêts cachés de Global Witness en RDC

Global Witness drapée dans ses habits vertueux d’ONG, ne fait que défendre des intérêts aussi inavouables que totalement étrangers à la...

Kasonga Tshilunde sur l’UNPC : «Nous devons oublier le passé et mettre nos forces ensemble pour aller au Congrès où tout doit se résoudre»

Par Dorcas Nzumea. « Je tiens à vous annoncer solennellement que le congrès qui a été décalé pour des...

FPI : les agents dénoncent un «clan» trouble-fête !

Par Georges Ilunga. Au Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), trois tendances se dessinent : les mbengelistes, les...

RDC : Me Luc Fikiri fustige le tribalisme et lance un appel à l’unité

Par Ginno Lungabu. Depuis Philadelphie au Etats-Unis où il séjourne, l’avocat des droits de l’homme et acteur de...

Ministère des Mines : la mise en place de Willy Kitobo crée des remous au secrétariat général

Par Agnelo Agnade. Le ministre des mines, Willy Kitobo a pris un arrêté le 15 septembre dernier portant...