PIERR LUMBI 1 - Dédoublement des partis politiques du G7 : le MSR de Pierre Lumbi décalé !

Le Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus Electoral (CNSA) a examiné, mercredi 21 mars en séance plénière extraordinaire, le dossier de dédoublement de cinq partis politiques du G7. Il s’agit du Mouvement Social pour le Renouveau (MSR), de l’Alliance pour le Renouveau du Congo (ARC), du Parti Démocrate Chrétien (PDC), de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC) et de l’Union des Démocrates Fédéralistes (UNADEF). Si au finish le PDC, l’ARC, l’UNADEF et l’UNAFEC ont été restitués respectivement à José Endundo, Olivier Kamitatu, Christian Mwando et Gabriel Kyungu, le MSR par contre a été dénié à Pierre Lumbi, président du G7. Ce parti reste dans la Majorité présidentielle sous la direction de François Rubota.

Les dissidents de ces partis restés fidèles à Joseph Kabila, ont été conseillés de créer leurs propres partis politiques. C’est ainsi que ceux qui s’étaient opposés à Kyungu sous la direction de Marcel Ilunga Leu, ont accepté de créer Les Fédéralistes. Aggée Matembo et les siens qui s’étaient rebellés contre le Vieux Charles Mwando Nsimba, lâchent le label UNADEF pour ANADEF (Alliance des Nationalistes pour la Démocratie et l’Emergence du Congo). Tandis que les dissidents à Olivier Kamitatu avec Katende wa Ndaya à la tête, s’accordent à créer l’Alliance pour la Reconstruction du Congo (ARCO).

S’agissant du MSR, d’après le président du CNSA, Joseph Olenghankoy, qui en donne la raison, ce parti n’avait jamais obtenu un arrêté d’enregistrement avec Pierre Lumbi.  Et malgré la demande maintes fois formulée du CNSA  de lui produire les documents attestant l’existence de son parti, Pierre Lumbi aurait fait fi. Mais selon les indiscrétions du Palais présidentiel, le Raïs réclame la paternité de ce parti qui l’aurait confié à l’époque à feu Samba Kaputo et Pierre Lumbi pour la gestion. Joseph ne remettra jamais ce parti à Pierre Lumbi, confie une source présidentielle à scooprdc.net, même si tout le monde s’accorde que quand on parle du MSR, c’est l’image de Pierre Lumbi qui est mise en exergue.

Ainsi en fin politicien, Olenghankoy qui connait déjà la position tranchée de Joseph Kabila qui personnalise le dossier MSR, conseille à Pierre Lumbi de créer un autre parti politique et recommande au Ministère de l’Intérieur de lui en faciliter la tâche. Mais une tâche difficilement à faciliter quand on connait la personne qui gère ce ministère et sa loyauté au président de la république pour qui il ne s’empêche pas de ramper, malgré son rang de professeur d’université.

Georges Ilunga

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 8
    Partages